Les Liégeois auront un œil attentif sur les résultats du 4e tour préliminaire de la Ligue des Champions qui débute ce soir. Ils n’en feront toutefois pas une fixation car l’identité des dix dernières équipes qualifiées pour les poules n’atténuera ou n’augmentera que peu la difficulté d’engranger des résultats dans cette épreuve. À moins d’un petit miracle.

En effet, il reste au Standard une infime chance d’être versé dans le pot 3 le 27 août à Nyon pour le tirage au sort des poules. Cette petite possibilité se concrétisera si quatre résultats se goupillent parfaitement. Il faut que les Chypriotes de l’Apoel Nicosie éliminent Copenhague, que les Roumains de Timisoara sortent Stuttgart, que les Hongrois de Debrecen prennent le dessus sur le Levski Sofia et que les modestes Moldaves de Tiraspol créent la surprise contre l’Olympiakos.

Dans ce cas uniquement, et en ajoutant Rubin Kazan, Unirea Urziceni ainsi que les vainqueurs de Maccabi Haifa - Salzbourg et de Zurich - Ventspils, le Standard laissera derrière lui huit équipes avec un coefficient inférieur. Si ce scénario hautement improbable se réalise, le Standard pourrait hériter d’un groupe abordable avec, par exemple et dans une des meilleures configurations, le FC Séville, l’AZ Alkmaar et Unirea Urziceni.

Dans le pot 4, il risquerait au pire des cas d’hériter d’un groupe comprenant le FC Barcelone, la Juventus et Marseille. Nous y verrons plus clair dans huit jours