Football

Le joueur américain Alejandro Bedoya a fait passer un message très clair aux dirigeants de son pays.

Le weekend dernier a été particulièrement meurtrier aux États-Unis. Deux fusillades, l'une au Texas, l'autre dans l'Ohio, ont fait un total de 29 victimes. De quoi relancer une fois de plus le débat sur le port d'armes aux États-Unis. Et même dans le monde du football (ou du soccer, comme on dit aux États-Unis), certains tentent de faire passer un message.

Ainsi, lorsque le joueur américain de Philadelphie Alejandro Bedoya a ouvert la marque face à DC United lors d'une rencontre de Major League Soccer (MLS) ce dimanche, il a célébré son but en prenant un mégaphone pour crier : "Hey le Congrès, fais quelque chose maintenant. Halte à la violence par armes à feu!"

Bedoya, 32 ans, avait déjà taclé les dirigeants de son pays sur Twitter en leur reprochant leur inaction et en les encourageants à prendre des mesures fortes. "Toutes les pensées et les prières que je vois sont des conneries. Les mots sans action ne valent rien. L'Amérique, semble-t-il, est en train de devenir une société dystopique. Faites quelque chose ! Assez !"