La surprenante Hongrie a terminé première du groupe F de l'Euro 2016, après son partage 3-3 face au Portugal dans le match le plus débridé et spectaculaire du tournoi. Elle sera l'adversaire de la Belgique, 2e du groupe E, en huitièmes de finale. Un cadeau qui pourrait se révéler empoisonné. Les Diables Rouges, 2es au classement FIFA, ne pourront pas ignorer leur rôle de favori dans cette confrontation face à des Hongrois qui occupent la 20e place. Avec le tableau théorique des rencontres certains voient déjà les Belges en demi-finale ou plus loin encore.

"Je ne suis pas certain que la Belgique ait plus de chances que nous d'aller en quarts de finale", a estimé le solide milieu de terrain magyar Adam Pinter, jeudi lors d'une conférence de presse . "Nous pouvons certainement leur poser des problèmes et même les éliminer. Nous avons déjà obtenu d'excellents résultats dans ce tournoi. Nous nous préparons maintenant pour la prochaine confrontation dans laquelle nous allons tout faire pour quitter la pelouse avec une victoire. La Belgique a aussi une excellente équipe avec quelques stars."

Le défenseur Barnabas Bese, monté au jeu contre les Portugais, a souligné pour sa part que les Hongrois "n'avaient peur de personne".

Les huitième de finale entre les Diables Rouges et la Hongrie se jouera dimanche soir (21h00) au Stadium de Toulouse.