Le football belge est truffé de paradoxes. Il s'enfonce dans une crise, grave, de résultats, il s'abîme en controverses stériles sur ses prospectives, aucune de ses rencontres de l'élite n'échappe à une retransmission télévisée mais, dans ses stades, la courbe des spectateurs s'infléchit, de nouveau, vers la hausse. Après un long premier tiers parfois un peu monotone et une pause bienvenue pour certains, le championnat paraît vouloir enclencher, dès ce week-end, une vitesse supérieure. lls sont encore trois tout en haut du classement, ramassés sur deux points, et ils se produiront tous les trois à l'extérieur. Anderlecht accueillera-t-il, mercredi soir, Liverpool en Ligue des Champions investi du statut, retrouvé, de leader de sa compétition nationale? Des trois meneurs, il est celui qui paraît confronté au déplacement le moins aléatoire. Beveren lui réussit bien, ces dernières saisons. Mais l'équipe du Freethiel semble briller contre les trois grands: elle a gagné au Standard et ne méritait pas de perdre contre Bruges. Bousculera-t-elle aussi un Sporting invaincu, certes, mais qui n'a encore remporté qu'un match en dehors du stade Vanden Stock? Heureuse surprise du début de saison, les Campinois de Westerlo vouent une réelle reconnaissance à Jan Ceulemans, leur précédent mentor. Pas au point, toutefois, de permettre au Club Bruges, qui retrouve ses forces vives, d'entamer de satisfaisante manière une semaine exaltante et, sans doute, déterminante pour sa saison qui le mènera successivement au Rapid Vienne, puis à... Anderlecht. La dixième journée s'achèvera en apothéose, au Fenixstadion, où le Standard, invaincu à l'extérieur tout comme Anderlecht et Charleroi, cherchera contre un RC Genk invaincu à domicile mais plus handicapé et bien moins serein que lui à confirmer son probant leadership. Dernière équipe à n'avoir pas gagné, La Louvière de Fred Tilmant s'efforcera, à Roulers, de transmettre sa lanterne rouge au GBA qui se produira à Mouscron et qui, comme l' Excel , n'a pas encore glané le moindre point away.

© La Libre Belgique 2005