MOUSCRON «On savait avant de monter sur le terrain que ce serait un match dangereux, insiste Geert Broeckaert. D'ailleurs, si on en juge par les résultats obtenus par les autres formations de l'élite, nous ne sommes pas les seuls à avoir rencontré des difficultés. D'un autre côté, on ne peut pas juger des qualités d'une équi- pe sur ce genre de rencontre. Pour offrir un beau spectacle, il faut que les deux équipes jouent au football. Ce n'est pas une critique à l'encontre de Torhout ou des au- tres formations des divisions inférieures mais c'est une constatation. D'ailleurs, on ne peut pas vraiment leur reprocher. Ils viennent ici pour réaliser un gros coup et ils jouent leur carte au maximum. C'est de bonne guerre.»

© Les Sports 2005