Les douze coups de l'an neuf ont déployé les tréteaux du mercato d'hiver. Du 1er au 31 janvier, les clubs ont toute latitude pour relooker leur effectif. Ils entendent soit corriger des erreurs de recrutement de l'été - comme Mons par exemple -, soit insuffler la petite impulsion qui pourrait leur faire gravir un échelon, soit, cédant quelque peu à la panique à l'instar d'un Lokeren littéralement aux abois, investir massivement dans de nouveaux éléments.

A l'instar de la saison dernière, il ne faut pas s'attendre en Belgique à des mutations spectaculaires. Sauf l'une ou l'autre rare exception - une offre financière irrésistible -, les vedettes ne bougeront pas. Emile Mpenza, par exemple, ne quittera pas déjà le Standard. D'abord, parce que le club de Sclessin, qui entrevoit enfin concrètement un brillant retour sur la scène européenne, n'entend pas se déforcer au milieu du gué. Ensuite - et peut-être surtout - parce que le règlement n'autorise pas un joueur à faire mutation à deux reprises au cours de la même saison.

Oulare à Heusden-Zolder

Même si le Club Bruges a sondé le terrain et si Anderlecht le verrait volontiers rallier le stade Vanden Stock, Mbo Mpenza devrait, lui aussi, achever la saison à Mouscron, Jbari, rester au Cercle Bruges, Laquait, à Charleroi, Herpoel, à La Gantoise, Luciano et Victor, au Germinal Beerschot, Carini, au Standard et... Mendoza - dont le manager menace de faire jouer la loi de 1978 à la fin de la saison -, au Club Bruges.

Sauf à Lokeren, les mouvements ne devraient pas être nombreux. Anderlecht, par exemple, ne bougera pas ou très peu. Seul Ilic, qui n'a été aligné que 123 minutes au cours du premier tour, partira à coup sûr. Dindane, Baseggio, Mornar et Kompany resteront donc Sportingmen encore cinq mois au moins. Le futur... champion récupérera même Jestrovic, qui n'a participé qu'au premier match de la saison.

Le Club Bruges, qui procède à une évaluation d'un effectif qui a accusé bien des failles dans les derniers mois de 2003, pourrait enrôler un attaquant. Il cherche, aussi, à libérer Serebrennikov. La Louvière, le Lierse, le Cercle Bruges et Westerlo devraient rester sages. Le club campinois va toutefois tester un jeune meneur de jeu hongrois. Heusden-Zolder vient de céder Matoukou, son meilleur défenseur, au Racing Genk. Soley Seyfo le remplacera-t-il? Le club filiale a emmené en stage, en Turquie, Souleymanne Oulare, l'ex-compère offensif de Branko Strupar à Genk. Il a, en revanche, libéré Kurt Morhaye.

Le Germinal Beerschot cherche un vrai renfort offensif. Convoité par Dessel, Goots pourrait quitter l'Antwerp. L'intérêt personnel du Letton Stepanovs devrait l'inciter à rester à Beveren qui aimerait conserver Yapi Yapo, très convoité lui aussi.

Rien de très spectaculaire, donc...

© Les Sports 2004