Football

Un partage de frères

Christophe Verstrepen

Publié le - Mis à jour le

LA LOUVIÈRE Pour son troisième et dernier derby hennuyer de la saison au Tivoli, La Louvière ne sera pas parvenue à enregistrer un premier succès dans ce genre d'affrontement. Après avoir partagé l'enjeu face au Sporting Charleroi et perdu contre Mouscron, les hommes d'Ariel Jacobs ont dû laisser filer deux points contre une formation montoise dirigée pour la première fois par son nouvel entraîneur Sergio Brio. Pourtant, les Loups ont eu toutes les cartes en main pour prendre les trois points. Même s'ils n'ont pas livré une grande partie, les Louviérois ont dominé majoritairement les débats. Et la rencontre aurait pu être pliée dès la 57e si Odemwingie avait transformé le deuxième penalty accordé aux pensionnaires du Tivoli. Passés tout près du K.-O., les Dragons restèrent bien concentrés et continuèrent de se battre sur chaque ballon. Un comportement qui fut récompensé par le but égalisateur de l'ancien Louviérois Emmanuel Kenmogne.

En fait, le derby de samedi soir ne fut pas très spectaculaire et la curiosité du jour était surtout de voir comment allait évoluer l'Albert sous la houlette de son mentor italien. Bien regroupés en perte de balle, les Dragons évoluèrent avec trois défenseurs dans l'axe bien aidés par Casto et Gorniak sur les flancs. Dans l'entrejeu, on pouvait trouver un trio (Joly-Mounard-Kenmogne) qui avait pour mission de récupérer de nombreux ballons et servir le mieux possible les deux attaquants de service, Ban et La Placa. Il est bien évidemment trop tôt pour juger la tactique montoise et il faudra attendre quelques semaines avant de voir si les choix de Sergio Brio sont judicieux. En attendant, les joueurs du Tondreau ont enregistré un cinquième partage dans ce championnat et laissent toujours derrière eux au classement général Charleroi, Heusden- Zolder et Lokeren qui ont perdu ce week-end.

De leur côté, les Loups peuvent avoir des regrets et sont passés près de leur troisième victoire en championnat. Et cela, même si la Raal ne s'est pas créé de nombreuses opportunités.

© Les Sports 2003

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous