La Commission centrale des arbitres (CCA) de l'Union belge de football (URBSFA) testera à partir de janvier 2006 l'utilisation d'oreillettes chez les arbitres de division 1. Cet emploi doit permettre d'améliorer la communication entre les arbitres et faire taire les critiques sur l'arbitrage. Dans ce même ordre d'idées, l'Union belge soutient l'idée de la Ligue professionnelle française d'avoir recours aux images de télévision lors des rencontres.

«Une bonne communication entre les arbitres pendant la rencontre est un must absolu. Pour améliorer cette communication, l'utilisation de l'oreillette est un premier pas. Le système est déjà employé en France en D 1 et D 2 et fonctionne sans problème. Nous l'avons déjà utilisé en Belgique lors d'un match des réserves entre le Lierse et Anderlecht. Le test s'est avéré concluant», a déclaré Jean-Claude Jourquin, le président de la CCA. «L'idée est de tester l'utilisation des oreillettes durant la seconde partie du championnat en 1re division. Pour cela nous avons besoin de l'accord des instances internationales du football, mais cela ne posera pas problème puisqu'elles sont déjà utilisées en France.» L'autre nouveauté envisagée est l'emploi des images de télévision pendant une rencontre. «La proposition vient de France et a déjà reçu le soutien de 15 ligues professionnelles dont la belge», a précisé Jourquin. Concrètement, les images seraient utilisées dans trois cas: doute sur un but, sur une faute de main ou une faute dans la surface de réparation. L'arbitre principal demanderait alors au 4e arbitre de consulter les images vidéo afin de revoir l'action de jeu pour se faire une meilleure idée. Cela doit rester une aide pas une méthode de remplacement.»«La chance est très petite que les images puissent être utilisées cette saison», estime Jean-Marie Philips le président de la Ligue pro. «La décision finale revient à l'International Board, qui ne se réunira pas avant mars prochain.» (Belga)

© Les Sports 2005