Impossible d'évoquer le match de ce soir entre Lierse et Anderlecht sans parler de Marius Mitu. Le Roumain, pièce maîtresse du dispositif anversois, suscite l'intérêt non dissimulé du Sporting. «Mitu est l'un des meilleurs joueurs du championnat, donc il est clair qu'il peut intéresser Anderlecht, avoue Herman Van Holsbeeck. Il a le style du Sporting, il est fort techniquement, son jeu est agréable à regarder: c'est pour ce genre de joueurs que les supporters se déplacent au stade.» De là à dire que le transfert est entériné, il y a un pas, que le manager général bruxellois ne franchit pas. «Je lis et j'entends que Mitu veut jouer. A Anderlecht, on ne peut pas lui donner cette garantie. Si Mitu vient au Sporting, il doit accepter la concurrence.»

La question qui se pose est alors: avec deux meneurs de jeu concurrents dans son noyau (Zetterberg et Baseggio), Anderlecht a-t-il besoin de Mitu? «J'y vois un intérêt», poursuit Herman Van Holsbeeck, qui a déjà côtoyé le gaucher de 28 ans au Lierse. «Comme tout le monde le sait, Pär va entamer sa dernière année de contrat en tant que joueur. Si un joueur comme Mitu signe au Sporting, ce n'est pas pour un an mais pour plusieurs saisons. Nous devons préparer l'avenir. Un gaucher, c'est rare et donc intéressant. Et puis, une saison, c'est long et éprouvant avec le championnat, la Coupe et la Coupe d'Europe. C'est certain que Mitu, avec ses qualités, étofferait le noyau.»

Reste à savoir si la sauce prendrait aussi bien qu'au Lierse: «Il pourrait s'adapter chez nous. A son âge, il veut prouver qu'il a le niveau. Et je l'en crois capable. Il est à un moment de sa carrière où il sait qu'il doit faire le bon choix: il veut trouver un club stable financièrement où il pourra relever un nouveau challenge sportif...»

Un profil qui correspond à celui d'Anderlecht. Tout concorde. Sans oublier qu'il n'y aurait pas de véritable obstacle financier puisque le contrat de Marius Mitu s'achève en juin. «C'est un facteur intéressant, admet Herman Van Holsbeeck. Pour lui aussi car il pourra choisir le club de son choix en fonction des propositions qu'il recevra. La politique d'Anderlecht ne change pas: on fixe un budget avant d'entamer les négociations avec un joueur, et on s'y tient.»

Lierse: Van Der Straeten, Smet, Fassotte, Nikolovski, Milenkovic, Delorge, Imschoot, De Roeck, Tohoua, Mitu, Thompson.

Paul Put relancera-t-il De Roeck dans l'entrejeu? C'est une éventualité. Mais d'autres options sont envisageables. Une quasi-certitude: Martin Crossa, le nouveau venu, devrait encore débuter sur le banc.

Anderlecht: Van Steenberghe, Traoré, Kompany, Tihinen, Deschacht, Grégoire, Vanderhaeghe, Zetterberg, Wilhelmsson, Aruna, Jestrovic.

Vercauteren se méfie des flancs lierrois et devrait opter pour un 4-4-2, avec Vanderhaeghe et sans Baseggio. Traoré remplacerait Zewlakow au poste d'arrière droit. Jestrovic est confirmé devant, aux dépens de Mpenza.

Arbitre: M. Vervecken.

Match: Ve. 20h30. Direct BeTv.

© Les Sports 2005