MNCHENGLADBACH Avec Tom Soetaers, dont les deux buts ont permis à Roda JC d'arracher le nul (2-2) face à Feyenoord au Pays-Bas, Joris Van Hout est incontestablement le Belge du week-end sur les pelouses étrangères.

Transféré du Sporting d'Anderlecht à la fin du mois de juillet, l'attaquant devenu défenseur sous la houlette d'Aimé Anthuenis a retrouvé sa place de prédilection aux avant-postes dès la première journée de la Bundesliga. Un retour aux sources ponctué de succès pour Joris Van Hout puisqu'il a largement contribué, samedi après midi, au premier succès (3-0) de son club, le Borussia Mönchengladbach, cette saison. ` Je ne regrette pas du tout mon transfert à M'Gladbach, dit-il. Le club souhaitait m'engager comme attaquant, et cela a joué un grand rôle dans ma décision de venir ici. Je me rends, en effet, compte que c'est mieux pour moi de jouer comme centre-avant. C'est à ce poste que je me sens le mieux.´ Le FC Kaiserslautern l'a vérifié à ses dépens à deux reprises ce week-end. L'ancien joueur du FC Malinois a subtilement ouvert le score à la 23e avant de sceller le sort des visiteurs juste après le repos. ` Je me sens bien actuellement. Je suis titulaire depuis l'entame du championnat et c'est certain que ces deux goals me font plaisir. Le plus important était toutefois la victoire de l'équipe. Nous l'avons fait après une prestation d'excellente facture.´

Cette victoire -à laquelle Peter Van Houdt a pris part- permet à Mönchengladbach de remonter à la huitième place au classement avec quatre unités. Un bilan satisfaisant pour Joris Van Hout et Cie. ` Nous jouons très bien depuis le début de la compétition mais nous avons eu beaucoup de malchance lors de nos deux précédentes rencontres. Le match nul réalisé contre le Bayern lors de la première journée aurait très bien pu se transformer en victoire avec un peu plus de chance tandis que Wolfsburg nous a battus grâce à un but impossible! Notre collectif marche bien pour l'instant et j'espère que nous allons continuer sur notre lancée la semaine prochaine.´

Appelé en équipe nationale en juin 2001, le temps de deux rencontres amicales, ce licencié en éducation physique n'a pas encore dit son dernier mot chez les Diables Rouges mais ne veut pas précipiter les choses. ` Tous les joueurs pensent à l'équipe nationale mais c'est encore loin pour moi. Je vais faire le maximum avec mon club et pour le reste on verra.´

© Les Sports 2002