La persévérance des dirigeants d'Hambourg a porté ses fruits: dès le 1er juillet prochain, Daniel Van Buyten endossera pour quatre saisons le maillot d'Hambourg, un club très ambitieux de Bundesliga.

«Je suis heureux comme un gosse qui vient de recevoir un somptueux cadeau de Noël!» , s'est exclamé Klaus Toppmöller, l'entraîneur du club hanséatique en entérinant l'heureuse conclusion d'une transaction avec Marseille qui a duré longtemps. Van Buyten a toujours figuré en tête de liste de mes candidats à la succession de Nico-Jan Hoogma comme défenseur central. J'envisage même de l'instituer... capitaine de mon équipe car Daniel a le privilège de s'exprimer couramment en allemand.»

Marseille avait récupéré Van Buyten après l'avoir dirigé, pour une demi-saison, vers Manchester City. Le Diable Rouge avait convaincu Kevin Keegan mais le club mancunien, qui aurait bien aimé le conserver, ne disposait pas d'une assiette financière suffisante.

Très intéressés, les Allemands d'Hambourg ont habilement spéculé sur la certitude qu'ils avaient acquise que l'OM, ne souhaitant pas conserver le Belge, n'allait évidemment pas continuer d'honorer un gros salaire. Ils s'étaient fixés une somme à dépenser - 4,5 millions€ -. Ils ont érodé les exigences initiales de l'OM - 7 millions€ - jusqu'à la conclusion de l'accord qui enchante à la fois Hambourg et le joueur.

«Ma maman est aux anges!»

«Tout est bien qui finit... formidablement bien, s'est réjoui Van Buyten sur le site du club allemand. «Personnellement, j'avais été séduit d'emblée par le discours similaire de l'entraîneur et du président. J'ai compris que le club tout entier espérait ardemment ma venue. Bien avant que je signe, j'étais devenu hambourgeois de coeur. Pour le plus grand bonheur de... ma maman, qui est née à Hanovre et qui a toujours rêvé que je joue un jour en Bundesliga

Daniel Van Buyten n'a réellement fait que des heureux: «Emile Mpenza m'a téléphoné presque quotidiennement pour m'exhorter à le rejoindre. Je me réjouis sincèrement de le retrouver car je le considère réellement comme un ami véritable. Je vais évidemment l'épauler comme il en a encore un peu besoin pour lui permettre d'exprimer toute la plénitude de son potentiel.» L'énorme attente qu'il attise ne paraît pas l'effrayer: «J'ai vu évoluer mon nouveau club en championnat contre Hambourg: quelle formidable ambiance dans cette AOL Arena! J'entends assumer pleinement mon rôle défensif. Ce sera ma tâche prioritaire. Monter en ligne pour inscrire éventuellement un but restera toujours pour moi une activité annexe.»

Daniel Van Buyten devrait être présenté ce jeudi à ses nouveaux supporters.

© Les Sports 2004





   LIENS PUBLICITAIRES
   
   

"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.


lalibre.be ne peut être tenue responsable du contenu de ces liens.