Oui! J'ai reçu pas mal de propositions. Certaines étaient tentantes, alléchantes même. Mais j'ai choisi de rester à Marseille. L'OM a tout pour redevenir un grand d'Europe. De plus, le club m'a montré qu'il tenait à moi: j'ai, en effet, obtenu un nouveau contrat (NdlR: prolongé jusqu'en 2007, avec une revalorisation salariale à la clé). De toute façon, l'aspect sportif a primé sur le financier dans mon choix.» Fin du suspense: Daniel Van Buyten restera bien sur La Canebière. Après plusieurs jours de réflexion et après avoir pris conseil auprès de son entourage, le défenseur des Diables rouges a souhaité se ranger aux arguments des dirigeants marseillais.

Cette décision résulte aussi de la frilosité actuelle du marché des transferts. Quel est le club en Europe qui, aujourd'hui, peut débourser près de 23 millions d'euros pour un défenseur? La preuve: l'intérêt de Manchester United, de la Juventus Turin, de Parme, de Dortmund, du Bayern Munich ou encore de Newcastle pour Daniel Van Buyten était bien réel. Mais aucune offre digne de ce nom n'a abouti sur le bureau d'Alain Perrin.

«J'ai été flatté de l'intérêt que me portaient ces équipes, aussi prestigieuses les unes que les autres. Mais je ne suis pas du genre à attraper la grosse tête. Et, avec un groupe qui sera plus fort, nous pouvons viser plus que la troisième place de la campagne écoulée. Avec Drogba, venu de Guingamp, et l'Egyptien Mido, on devrait trouver plus facilement le chemin du but adverse. On aura alors les moyens de passer le dernier tour qualificatif de la Ligue des Champions et on pourra se mesurer aux autres ténors du continent.»

© Les Sports 2003