L'Union belge de football (URBSFA) a reçu une proposition financière de l'entraîneur néerlandais de l'AZ Alkmaar Louis van Gaal pour le poste de sélectionneur de l'équipe nationale belge, rapportent mardi les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Van Gaal est apparemment financièrement abordable, à condition que l'AZ Alkmaar, qui est disposé à laisser van Gaal combiner les fonctions d'entraîneur de club et de sélectionneur fédéral s'il prolonge son contrat avec le club champion des Pays-Bas, prenne en charge une partie de ses émoluments. L'Union belge indiquera dans le courant de la semaine à van Gaal si elle compte continuer les négociations. "Il nous a demandé qu'on lui fasse signe à court terme", déclare le président fédéral François De Keersmaecker. "Nous le tiendrons au courant de nos plans avant le week-end, nous ne voulons pas le laisser dans l'incertitude".

Le président de l'AZ Dirk Scheringa avait déjà annoncé qu'il n'était pas opposé à l'idée de voir van Gaal cumuler deux jobs, seulement si l'entraîneur, actuellement sous contrat jusqu'en 2010, prolonge de deux ans avec l'AZ Alkmaar. Les chances de voir van Gaal, qui avait discuté il y a deux semaines avec des responsables de l'Union belge, devenir le successeur de René Vandereycken à la tête des Diables Rouges sont assez minces.

"Durant notre entretien, van Gaal nous avait déjà dit qu'il suivait aussi une autre piste", dit De Keersmaecker. "Il fait toujours partie de nos candidats, mais plusieurs facteurs entrent évidemment en jeu. Nous suivons aussi d'autres pistes". Louis van Gaal est également sur les tablettes du Bayern Munich et de Sunderland.