Le milieu de terrain de Lokeren Gunther Van Handenhoven, capitaine de La Louvière la saison dernière lors du match perdu 7-0 au Lierse, a confirmé dimanche soir dans l'émission «Studio 1 » de la VRT que les Loups avaient volontairement perdu ce match, avec l'intention de boycotter la rencontre, et non parce que les joueurs louviérois étaient corrompus.

Van Handenhoven confirme aisni les propos de son ancien coéquipier Wagneau Eloi, aujourd'hui à Roulers, que le JT de vendredi de la VRT avait cité comme un des principaux responsables de cette lourde défaite des loups. La VRT se basait sur les dires de deux témoins anonymes qui affirmaient avoir reçu un sms d'Eloi après le match, indiquant que le score de 7-0 n'était pas dû au hasard.

Eloi s'est défendu dimanche en affirmant que les joueurs avaient effectivement perdu volontairement la rencontre en guise de protestation contre la direction du club, qui ne les avait plus payé depuis plusieurs mois «C'était une initiative du capitaine et j'avais des sentiments mêlés », a expliqué Eloi, qui a dit qu'il «voulait être solidaire ».

Gunther Van Handenhoven a confirmé dimanche que les Loups avaient volontairement laissé filer la recontre. «Nous avions décidé de ne pas jouer ce match, parce que nous n'étions plus payés. Nous sommes des joueurs professionnels, payés pour jouer au football. Nous sommes tout de même allés au Lierse où, en tant que capitaine, j'ai pris mes responsabilités et demandé aux joueurs de boycotter le match. Mais il n'est pas question de corruption, il n'y avait pas d'argent en jeu.

Eloi voulait jouer le match à fond, car il pouvait décrocher une prime. Mais il a été solidaire avec nous. J'espère que je serai entendu par la justice, afin de pouvoir laver mon honneur », a conclu le joueur.