Marcin Wasilewski vient de franchir une étape importante : il a été opéré hier soir. Le staff médical du Sporting ne précisera que la semaine prochaine les résultats précis de l'intervention, mais si l'après-opération se déroule comme prévu, le Polonais pourra éviter de passer à nouveau sur le billard. Et comme nous vous l'annoncions il y a deux jours, les médecins de son équipe nationale continuent à être très optimistes et pensent qu'il pourrait être de retour sur les terrains dès mars prochain.

Pendant ce temps, au Sporting, on fait profil bas. C'est l'attitude adoptée depuis lundi pour tenter d'apaiser la tension palpable entre Anderlecht et le Standard. Voilà pourquoi les dirigeants mauves ont décliné l'invitation de l'émission "Controverse", où se rendra Pierre François dimanche. Roger Vanden Stock est sorti de sa réserve pour expliquer la position du club. "Nous, dirigeants et membres du RSCA, avons décidé de nous accorder une période de réflexion, indique le président. Il en va de l'éthique du football. Une éthique que le RSCA a toujours évaluée comme essentielle. Celle-ci devrait être respectée aussi bien sur le terrain qu'en dehors. Il faut trouver des solutions dans le dialogue avec les instances concernées. Nous refusons donc d'étaler cet exercice fondamental sur la place publique. C'est pourquoi le Sporting renonce à la guerre des mots." Si les deux clubs doivent se mettre à table pour régler leurs différends, cela se fera en privé, loin des médias.

Cette mise au point apparaît indispensable : le football belge a besoin d'Anderlecht et du Standard, mais pas d'une rivalité malsaine comme celle que l'on vit depuis plusieurs mois.

© La Libre Belgique 2009