Ce week-end pourrait signifier la condamnation d’Anderlecht pour les PO2 mais cela ne devrait rien changer pour l’avenir de Vercauteren.

Frankie Vercauteren n’est pas en danger. Anderlecht pourrait être officiellement hors de la course aux playoffs I ce week-end mais cela n’inquiète pas l’entraîneur du Sporting.

Il affirme même ne pas du tout penser à son avenir. "J’ai un contrat (NdlR : jusqu’en juin 2022) et il y a des termes dans celui-ci que je respecte." Il a fait comprendre qu’il n’était pas le seul décideur dans le dossier mais qu’il comptait bien rester.  "Je ne suis pas ici pour du court terme. Je veux travailler à l’avenir du club. J’espère faire partie de la suite du projet et apporter le plus possible."

L’esprit du coach est tourné sur ce week-end. Il a déjà affirmé qu’il ne regardera pas les autres rencontres et qu’il se contentera de faire le job avec ses joueurs.  "On doit réussir à gagner quatre fois de suite", lance-t-il. "Peu importe si on est en PO1 ou 2 au final."

Il pourra peut-être compter sur les services de Nacer Chadli.  "Il s’est entraîné toute la semaine", Roofe, Bakkali et Sandler ont repris l’entraînement individuel.