Le Sporting d'Anderlecht a décidé de maintenir sa confiance en Franky Vercauteren en tant qu'entraîneur jusqu'à la fin de la saison, a indiqué la direction du club bruxellois lors d'une conférence de presse lundi après-midi au stade Constant Vanden Stock.

Vercauteren était sous pression depuis le nul concédé à domicile jeudi face au Rapid Vienne (1-1), qui compromet les chances de qualifiation des champions de Belgique pour la phase de poules de la Coupe de l'UEFA, et qui venait après des prestations moyennes des Mauves, tant du point de vue des résultats (élimination en Ligue des champions, nuls 2-2 contre Dender et Zulte-Waregem après avoir eu deux buts d'avance) que de la qualité du jeu développé par les Sportingmen. La rumeur faisant état du licenciement de Vercauteren et de son remplacement par son adjoint Ariel Jacobs avait enflé à la fin de la semaine passée.

Décision prise vendredi

Mais lundi après-midi, au lendemain du match nul réalisé sur la pelouse de Genk (1-1), la direction du Sporting confirmait, pour la troisième fois en trois saisons, Franky Vercauteren au poste d'entraîneur. "Nous avons décidé à l'unanimité lors du comité de direction de vendredi matin de maintenir notre confiance en notre entraîneur", a expliqué le président anderlechtois Roger Vanden Stcok, démentant ainsi les bruits de couloir indiquant que le sort de l'ancien Diable Rouge dépendait du match à Genk. "Samedi, il y a eu une discussion entre la direction, le manager, le staff technique et les joueurs. Il s'y est avéré que la position de Vercauteren n'avait jamais été mise en doute et que tout le monde était derrière le coach. Nous avons alors clos le débat".

Roger Vanden Stock a admis que Vercauteren n'était pas au courant de la décision prise vendredi par la direction. "Pourquoi aurait-il dû l'être? Il n'a jamais perdu notre confiance. Il reste notre entraîneur jusqu'à la fin de la saison, quels que soient les résultats des prochains matches", a dit le président. "Pourquoi ne pas l'avoir déjà annoncé vendredi? Pour vous (les journalistes), tout était déjà dit et la critique était prête. Mais nous décidons encore quand nous disons quelque chose. Nous avons le droit de prendre trois jours en interne pour faire en sorte que tout le monde regarde dans la même direction. On a vu dimanche contre Genk que cette réunion avait porté ses fruits".

Franky Vercauteren est entraîneur principal d'Anderlecht depuis qu'il a succédé à Hugo Broos, dont il était l'adjoint, en février 2005. Il a mené les Bruxellois au titre de champion de Belgique en 2006 et 2007 et devrait devenir directeur technique du club au terme de l'actuelle saison.