Thomas Vermaelen a sondé son entourage au sujet de l’intérêt que lui porte Anderlecht. Le défenseur du FC Barcelone et de l’équipe nationale belge a décidé de ne pas fermer la porte à un prêt chez le champion de Belgique en titre.

La campagne de transfert des Bruxellois et le fait que les Mauves soient directement en Ligue des Champions et candidats au titre sont des arguments qui pourraient le convaincre. Tout comme le temps de jeu qui pourrait le mener tout droit vers la Coupe du Monde en Russie.

Le défenseur gaucher de 31 ans n’a plus évolué dans un club belge depuis 16 ans. Une longue absence synonyme de double sentiment. Il n’a, d’un côté, pas de réels atomes crochus avec notre compétition. De l’autre, il est peut-être désormais assez mature pour apprendre à connaître la Jupiler Pro League.

Anderlecht devra toutefois compter sur deux adversaires de poids. Les autres clubs, d’abord. Le salaire du joueur, ensuite. Plusieurs clubs anglais, dont West Brom et Crystal Palace, sont attentifs à sa situation. Ces formations peuvent plus facilement s’aligner sur son salaire barcelonais qu’Anderlecht.

Sans pouvoir compter sur le paiement d’une partie de son salaire par le FC Barcelone, le RSCA ne pourra se payer le joueur pendant son prêt. Mais l’Anversois est la priorité du RSCA et tant qu’il n’a pas officiellement envoyé les Bruxellois sur les roses, le dossier menant à Laurent Ciman ne sera pas prioritaire. Le défenseur de l’Impact Montréal est toutefois surveillé et jouit d’un réel intérêt d’Anderlecht.

En plus de la défense centrale, le Sporting cherche du renfort au poste d’arrière gauche où Ivan Obradovic est seul. Parmi les différentes pistes suivies, l’une mène à Turin : Rogerio, un Brésilien de 19 ans de la Juventus. Une délégation turinoise était à Neerpede il y a une semaine.

Repéré par la Juve lors de la Coupe du Monde U17 en 2015, il avait préféré le club turinois au PSG et à Manchester City. Plusieurs clubs italiens aimeraient le louer cette saison (Bari, SPAL, Pérouse…) mais la Juventus aimerait qu’il rejoigne un club d’un niveau plus élevé.

La discipline de jeu exigée par Weiler plairait également aux décideurs de la Juve. À Anderlecht, Rogerio (4 capes avec les Espoirs du Brésil) pourrait progresser et mieux appréhender le football européen.