L'ancien attaquant international n'envisage pas une annulation mais s'attend par contre à ce que les supporters ne puissent pas se rendre dans les douze stades, pour la première fois éparpillés à travers l'Europe.

"Je pense qu'il est réalisable de s'occuper d'une équipe quand elle est protégée et tout le temps dans sa bulle. Malheureusement, cela devient beaucoup plus compliqué pour les spectateurs", a déclaré Bierhoff sur le site allemand ran.de. "La grande question est de savoir si l'Euro sera un fête pour les fans ou seulement un championnat d'Europe avec uniquement des matches. Nous avons vu en Ligue des Champions que cela pouvait fonctionner même si, au final, c'est loin d'être le tournoi auquel nous sommes habitués."

A l'heure actuelle, toutes les rencontres organisées par l'UEFA sont jouées à huis clos, à l'exception de la Supercoupe d'Europe de jeudi soir, où 15.180 fans étaient présents à Budapest pour assister à la victoire du Bayern Munich contre le FC Séville (2-1).

Ce match était un test pour l'instance européenne et une décision quant à un assouplissement des mesures est attendu dans dans les prochaines semaines.

Pour rappel, la Belgique affrontera le Danemark, la Finlande et la Russe dans le groupe B de l'Euro, programmé du 11 juin au 11 juillet 2021.