© AP

Football

Vieira rate son retour à Highbury

Cy. B.

Publié le - Mis à jour le

Arsenal (Ang) 2 Juventus (Ita) 0

Le jeune Espagnol Cesc Fabregas a totalement éclipsé son illustre prédécesseur Patrick Vieira, de retour à Highbury avec la Juventus, pour mener Arsenal à un succès capital (2-0) en quarts de finale aller de la Ligue des champions. A l'appel de son nom par le speaker, Vieira recevait un accueil poli, comme lui, les supporteurs préféraient masquer leur émotion.

En début de match, Arsenal restait un peu en retrait, comme au match aller des 8 éme s de finale face au Real Madrid, abandonnant du terrain pour mieux piquer en contre. Très en vue, Pires offrait d'une talonnade dans la surface une opportunité à Fabregas, qui ratait sa frappe (16 éme ). Les Italiens se laissaient aller à commettre beaucoup de fautes.

Le jeu en déviation des Anglais commençait à faire tourner la tête de la Juventus. Pires, souvent condamné pour son manque d'agressivité, était le détonateur d'un tacle plein de conviction sur son ancien protecteur Vieira. Le milieu glissait à Henry, lequel trouvait dans l'axe Fabregas. Plein de sang-froid, l'Espagnol croisait impeccablement sa frappe entre les jambes de Thuram pour le 1-0 (40 éme ). Henry semait ensuite encore la confusion dans la défense italienne d'une frappe du gauche à côté (41 éme ). Si souvent décisif, le Français manquait ensuite le K.-O. sur un contre mené par Reyes et prolongé par Fabregas. Sa frappe du gauche bien enroulée était détournée du bout des doigts par Buffon (60 éme ). Arsenal était depuis longtemps décomplexé et les «vieilles jambes» italiennes souffraient devant sa vitesse. Hleb lançait dans la surface Fabregas, qui esquivait le face à face avec Buffon pour servir très intelligemment en retrait Henry (2-0, 69 éme ). Les affaires de la Juventus empiraient avec l'avertissement reçu par Vieira, signifiant sa suspension pour le match retour (72 éme ). Camoranesi, d'une frappe en rupture au ras du montant de Lehmann faisait tout de même souffler le froid sur Highbury (84 éme )... quelques secondes avant d'être exclu (87 éme ). Zebina subissait ensuite le même sort pour ajouter au désarroi italien (89). Ils manqueront le retour...

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci