Le Portugais s'est longuement confié sur le blog "The Players Tribune".

Cristiano Ronaldo a débuté sa jeune carrière sur les terrains de foot de la petite île de Madère, en plein milieu de l'Océan Atlantique. C'est le CF Andorinha, un petit club situé à Funchal (le chef-lieu de Madère), qui a eu la chance d’accueillir le prodige dans ses modestes installations alors qu'il n'avait que 7 ans.

Très vite, Ronaldo empile les buts et se fait remarquer. "Mon papa venait me voir à chaque match. Il aimait ça mais ma maman et mes sœurs n'étaient pas du tout intéressées par le football. Tous les soirs, mon père essayait de les convaincre de venir me voir jouer. Après chaque match, il disait: Cristiano a marqué un but !, Cristiano a marqué deux buts !,... Mais ma maman semblait insensible."

Jusqu'au jour où la mère a finalement décidé de venir voir jouer son propre fils. "Je n'oublierais jamais ce moment", raconte Cristiano. "Je m'échauffais et j'ai vu ma maman et mes sœurs dans les tribunes. (...) Je me suis senti si bien à cet instant. C'était comme si quelque chose en moi avait changé. J'étais vraiment fier. Ce jour-là, je me suis senti protégé et aimé. Je pense à ces instants avec nostalgie car le football m'a tout donné mais m'a aussi détourné de ma maison très tôt dans ma vie."

Il a débarqué à Lisbonne à 11 ans

Dès l'âge de 11 ans, l'ancien joueur de Manchester United a quitté en effet sa petite île natale pour débarquer au Sporting Lisbonne, une des périodes les plus difficiles de sa vie. "Je pleurais tous les jours", confie Ronaldo. "J'étais toujours au Portugal mais c'est comme si j'avais changé de pays. La culture était différente, l'accent était impossible à comprendre et je ne connaissais personne."

Dans l'histoire récente, Ronaldo a pointé l'après-match lors de la dernière Ligue des Champions, remportée 4-1 par le Real Madrid contre la Juventus à Cardiff. "Un moment avec mon fils restera gravé en moi pour toujours, le moment juste après la victoire lors de la dernière finale de Ligue des Champions à Cardiff. Nous venions d'écrire l'histoire, d'envoyer un message au monde. Mais quand mon fils est entré sur le terrain pour célébrer avec moi... l'émotion a immédiatement changé". conclut Cristiano Ronaldo.