Voilà le "Freed from desire" de Gala définitivement rangé au placard. Place au "Deviltime" sous toutes ses formes.

Après le Hashtag et le spot très réussi avec Roberto Martinez entouré de Goethals et Thijs, l'hymne des Diables à l' Euro s'inspire également de ce slogan, sur un fond sonore très techno. On vous laisse en juger: