"A partir d'octobre, nous espérons ramener le public dans les stades et réautoriser des conférences et autres rassemblements économiques", a déclaré le dirigeant conservateur vendredi lors d'un point presse.

"Nous allons organiser de plus grands rassemblements dans des sites comme les stades, avec à l'horizon une réouverture plus large à l'automne", a-t-il détaillé.

Les rassemblements de masse sont interdits depuis mars au Royaume-Uni, afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus qui y a fait plus de 45.000 morts.

Mais plusieurs évènements sportifs d'envergure servant de tests doivent accueillir du public dès le mois de juillet: le championnat du monde de snooker, une course hippique ou des matches amicaux de cricket.

"Même si on devra encore attendre quelque temps avant que les stades puissent être remplis à 100% de leur capacité, c'est un grand pas dans la bonne direction pour la reprise du sport en direct dans le pays", s'est félicité le ministre des Sports Nigel Huddleston.

Les recettes de billetterie sont une source importante de revenus pour les clubs dans de nombreux sports, notamment pour les équipes de football évoluant dans des divisions inférieures à la Premier League.