L'Excelsior Virton (D2) a décidé de déposer plainte ce jeudi à l'Union Belge de football contre les dirigeants de l'Antwerp, certains joueurs anversois et les supporters du matricule 1. Les Gaumais pourraient aussi porter plainte au niveau pénal dans les prochains jours", révèle Sud-Presse sur son site internet. La plainte est déposée ce jeudi conformément au règlement de l'Union Belge obligeant de l'introduire dans les 4 jours (ouvrables) suivant les faits.

Cette plainte s'appuie sur l'annexe 3C du règlement de la fédération. Il s'agit du code disciplinaire de la FIFA. Celui-ci énonce: "Lorsque, pendant une rencontre, des supporters d'une équipe déploient des banderoles où figurent des inscriptions à caractère raciste ou font preuve d'un comportement raciste et/ou inhumain, l'instance fédérale compétente peut sanctionner le club soutenu par ces supporters d'une amende d'au moins 30.000 suisses, et l'obliger à disputer son prochain match officiel à huis clos".

Il précise également: "Les spectateurs qui commettent une infraction au sens des alinéas 1 et/ou 2 (NDLR: c'est le cas ici) du présent article, sont interdits de stade pendant au moins deux ans. Si des joueurs, des officiels de l'URBSFA ou de clubs, ou des spectateurs font preuve de quelque façon que ce soit d'un comportement raciste ou inhumain au sens des alinéas 1 et/ou 2 du présent article, l'équipe à laquelle ces personnes sont rattachées, tant que possible, se voit retirer d'emblée trois points dès la première infraction. La deuxième infraction entraîne un retrait de six points et la troisième infraction a pour conséquence la relégation."

La plainte vise les dirigeants de l'Antwerp (qui n'ont pas appelé à cesser les chants), certains joueurs anversois (ceux qui ont fait choeur avec leurs supporters, certains se transformant même en chef d'orchestre) et les supporters du matricule 1, a précisé Stéphan Georges, l'avocat du club de Virton. Il a ajouté que le club "pourrait aussi déposer plainte au niveau pénal dans les prochains jours".

Les supporters anversois avaient entre autres lancé à l'adresse des joueurs virtonais: "Les Wallons sont pédophiles", "Les Wallons sont du caca", à la fin de la rencontre, remportée 2-1 par l'Antwerp, 8-ème au classement général. L'Excelsior Virton est 16-ème (sur 19), et menacé de relégation.