ÉCLAIRAGE

Il n'y a pas eu de surprise. Comme prévu, Robert Waseige a convoqué les trente joueurs sélectionnés depuis dix jours pour affronter, mardi soir (20h15) l'Algérie, à l'occasion du dernier match de préparation des Diables rouges en Belgique.

Trente? Pas vraiment, puisque pendant sa conférence de presse, le coach fédéral a appris le forfait définitif de Philippe Clement.

C'est une grosse perte. Car sans avoir l'air d'y toucher, Philippe était devenu un des leaders du groupe, par sa polyvalence, son intelligence, sa disponibilité et son grand professionnalisme. C'est un forfait qui m'ennuie, mais c'est la règle du jeu. Dans tous les cas, je n'irai pas chercher une solution hors du groupe des trente que j'avais désignés. Pour l'instant, j'estime que je suis encore paré derrière.

Après Valgaeren, c'est donc un deuxième arrière central qui s'efface à cause d'une blessure. Restent De Boeck, Van Buyten et Van Meir. Plus Jacky Peeters et même Van Kerckhoven, déjà testé dans l'axe. Et Timmy Simons a prouvé jeudi en finale de la Coupe qu'il était aussi un dépanneur de luxe. Ce ne fut pas une surprise pour moi, car je savais que Timmy en était capable. Mais je n'envisage pas de l'aligner en défense pendant la Coupe du monde.

WEEK-END DÉCISIF POUR EMILE

Autre cas qui inquiète le staff depuis des semaines: Emile Mpenza. A ce propos, le coach ne peut que répéter ce qu'il dit depuis le début du stage à La Panne. Aucune décision ne tombera avant lundi. J'espère qu'Emile sera capable de jouer la finale de la coupe d'Allemagne, ce samedi soir. Lundi, il sera sous le contrôle de notre staff médical et on y verra plus clair. D'ici là, il est inutile de lui mettre la pression et de nous mettre la pression... Pas plus que pour Clément, Waseige n'ira chercher en dehors de sa présélection un éventuel remplaçant à l'attaquant de Schalke. De quoi faire remonter la cote de Strupar, même si celui-ci n'est pas dans une forme étincelante.

La dernière fois que nous avons été le voir à Derby, il semblait effectivement très fatigué et aspirait à quelques jours de repos. Mais en football, tout peut aller vite. Il a eu l'occasion d'aller en Croatie voir sa famille, j'espère qu'il s'y sera refait un moral...

Pour l'ancien attaquant de Genk, le match de mardi contre l'Algérie sonnera, plus que pour quiconque, comme l'ultime chance de monter dans l'avion. Mon but est de faire tourner mon effectif lors des deux prochaines rencontres, en donnant un maximum de temps de jeu à tout le monde, dans la mesure du possible. D'autant que je trouve que la plupart des joueurs sont fatigués en cette fin de saison, impression confirmée par les rapports de scouting aux quatre coins d'Europe. Cette saison, les championnats ont été particulièrement acharnés et les joueurs sont de plus en plus sollicités. Ce n'est pas une excuse, car c'est le cas pour toutes les sélections, mais c'est un constat dont il faut tenir compte pendant la préparation. Selon moi, c'est surtout mentalement qu'il faut requinquer les troupes.

© La Libre Belgique 2002