Mine de rien, c'est bien lui le dernier coach fédéral à avoir dirigé nos Diables dans un grand tournoi. C'était déjà en 2002, au Japon et en Corée du Sud. "Je me passerais bien de ce titre, vous pouvez me croire. Comme toute la Belgique, j'aspire à un radieux avenir pour notre équipe nationale", souffle l'ancien mentor du Standard de Liège. C'est toujours un plaisir d'entendre ce spécialiste toujours "dispo".

Robert, on parle de génération dorée, le monde nous envie nos joueurs, le stade Roi Baudouin affiche complet à chaque rendez-vous, 5.000 personnes suivent l'entraînement des Diables... On plane un peu non?

"C'est le public qui plane probablement un peu... Mais, faites confiance à Wilmots pour garder tout le monde bien alerte pour remplir cette nouvelle mission même si la rencontre vient tard dans la saison. A ce titre, je me souviens d'un Saint-Marin - Belgique de fin de saison pendant lequel je n'ai jamais été totalement rassuré. Par ailleurs, oui, c'est une génération dorée, mais surtout une génération douée, très professionnelle et solidaire."

Les Diables auraient tort de prendre les Serbes à la légère. Personne n'a oublié les 20 premières minutes à Belgrade...

"Absolument ! Évitons l'excès de confiance. A titre personnel, je pense que la Serbie est en phase d'éclosion et devrait arriver à pleine maturité sous peu. C'est également une grande équipe en devenir. Nous jouons à domicile, certes, mais cela pourrait ne pas être à notre avantage face à une équipe qui attend et qui va tenter de s'infiltrer pour faire mal. Je remarque que les Diables s'imposent plus facilement à l'extérieur qu'à domicile ces derniers matches. C'est d'une logique implacable, les équipes viennent à Bruxelles avec l'objectif de prendre un point et de ne pas trop vite encaisser. Je redoute, vendredi, que le score reste vierge trop longtemps..."

Vermaelen a déclaré forfait pour la venue des Serbes. Que feriez-vous à la place de Wilmots? Vous utiliseriez Daniel Van Buyten, malgré la fatigue accumulée, ou vous feriez confiance plutôt à Lombaerts pour la paire centrale?

"Sans l'ombre d'une hésitation, je vote Big Dan! Je l'ai lancé à Charleroi et je l'ai pris en équipe nationale. Je le connais bien! Ce joueur est un bloc d'acier. La fatigue ? Après une bonne nuit de sommeil, il n'y paraît plus. Même avec une courte semaine de préparation, il sera d'attaque. Il serait bien utile. Ne fût-ce que sur les phases arrêtées pour tenir Ivanovic. Non, il ne faut pas tergiverser".

Une victoire et nous serions déjà barragistes... Objectif déjà atteint?

"Qui oserait dire le contraire? Mais, je suis persuadé que Willie tient un autre discours à ces joueurs. Il leur explique qu'ils ont les qualités pour décrocher un ticket direct pour le Brésil. Et il a raison. C'est un super coach qui a toutes les qualités pour gérer un groupe qui l'a accepté et le respecte."