Marcin Wasilewski devra peut-être se contenter de regarder l'euro à la télévision cet été. Selon l'Equipe.fr, l'arrière latéral droit du Sporting Anderlecht et un compatriote de Cologne ont été écartés de la liste des joueurs sélectionnables.

Selon le quotidien français, les deux fêtards ont été surpris en état d'ivresse ce week-end lors d'une virée en Allemagne qui s'est terminée par une dispute avec un chauffeur de taxi et pour finir au commissariat.

«Je ne fermerai pas les yeux là-dessus, a déclaré le sélectionneur, connu pour son intransigeance pour la consommation d'alcool et le comportement des joueurs. Je ne les prendrai pas pour l'Euro. Il n'y a aucune chance qu'ils figurent dans les vingt-trois», a-t-il assuré, selon la presse polonaise.

Wasyl était pourtant quasi assuré de participer à cette prestigieuse compétition. Après sa suspension pour un vilain geste à l'encontre de Peter Delorge, le sélectionneur polonais lui avait d'ailleurs assuré son soutien. Mais un coup de coude passe encore, un verre dans le nez et le voilà recalé.

La réaction d'Anderlecht

Anderlecht a tenu à préciser que le joueur n'avait "rien à se reprocher".

Invité par un autre international polonais Slawomir Peszko à assister samedi après-midi au match FC Cologne-Brême, les deux joueurs se sont rendus ensuite au restaurant. Après le dîner, ils ont appelé un taxi.

La police a dû intervenir à la suite d'une altercation entre Peszko, ivre, et le taximan. Alors que le joueur de Cologne était conduit en cellule de dégrisement pour la nuit, Wasilewski a immédiatement pu rentrer à Bruxelles, a précisé le RSCA.

"Après une série d'appels téléphoniques et une entrevue ce matin avec Marcin, il apparaît que le joueur n'a rien à se reprocher. La preuve est qu'il a pu immédiatement disposer par la police", a déclaré Herman Van Holsbeeck, directeur général d'Anderlecht.

Il reste que le sélectionneur polonais Franciszek Smuda a réagi après l'annonce de la nouvelle. Il a déclaré sur le site interia.pl: "Les deux peuvent oublier l'Euro 2012. Il n'y a aucune chance que je les sélectionne dans mon groupe des 23".

Mais selon d'autres sources, Smuda veut d'abord entendre les deux joueurs avant de prendre une décision à leur égard. Peszko a présenté ses excuses sur le site du FC Cologne.