Football

Westerlo: confirmer, une fois de plus

M. V.H.

Publié le - Mis à jour le

Comme la saison précédente, avec le départ de Brogno, Westerlo a vu sa division offensive partir sous d'autres cieux. Mais pour leur cinquième saison parmi l'élite, les Campinois voudront prouver qu'ils ont bien compensés ces départs. Et confirmer leurs bonnes prestations passées. Une fois de plus.

Depuis que Jan Ceulemans est entraîneur, les jaune et bleu ont terminé respectivement sixième et septième du classement avec, cerise sur le gâteau, la victoire en coupe l'an dernier. Ce qui propulse ce petit club sur la scène européenne. Un cadeau parfois empoisonné, parfois difficile à gérer.

Mais le club continue son bonhomme de chemin. Bien sûr, s'il peut encore progresser, il le fera. Mais on ne veut pas griller les étapes ni vivre au-dessus de ses moyens.

Ni acheter des chats dans des sacs. Ce qui explique certainement la campagne de transferts des plus calmes. Et pourtant, Mitrovic, Lisasi et Zelenka sont allés voir ailleurs. Seront-ils compensés par les arrivées de Severeyns, Omelianovitch et Björn Smits ? Cela semble léger mais... c'est ce qu'on dit chaque année. Et Kevin Vendenbergh semblent à l'aube de son éclosion au plus au niveau tandis que Vedran Pelic reste une valeur sûre devant. Reste à espérer que personne ne se blessera car, quantitativement, le noyau est plutôt léger.

Derrière, rien de bien neuf sous le soleil de la campine. Si Deelkens sort à nouveau une saison de tous les diables, avec devant lui une défense qui a ses automatismes même si elle n'est pas la plus talentueuse du championnat, il devrait se retourner de moins en moins et le tallon d'Achille de l'équipe ne plus lui valoir de mauvaises surprises.

A Westerlo, on se dirige donc vers une saison sans problèmes avec le plus de bonnes surprises possible avec, comme cadeau au public, la participation européenne.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous