Le sélectionneur a donc opté pour neuf défenseurs, alors qu'il ne lui en faudra que huit pour disputer l'Euro en France. Un choix sans doute posé pour pallier une éventuelle blessure de Thomas Vermaelen (FC Barcelone), pas forcément réputé pour sa grande solidité physique. Blessé à la cuisse et au mollet cette saison, le défenseur central n'est pas exempt d'une rechute d'ici le 13 juin et le match contre l'Italie.

Mais qui "sautera" de la liste finale, alors que Nicolas Lombaerts, Jan Vertonghen, Jason Denayer, Toby Alderweireld et Vermaelen (s'il est fit) paraissent inamovibles ?

Björn Engels n'a pas joué la moindre minute sous le maillot national malgré une sélection contre le Portugal en amical, mais réalise d'excellents playoffs et représente une véritable solution d'avenir. Il peut être champion de Belgique dès ce dimanche avec le FC Bruges. Bref, le Flandrien est en pleine confiance.

Dedryck Boyata est titulaire au Celtic Glasgow, un club qui n'a que peu de rivaux en Ecosse. A 25 ans, il possède une qualité certaine: la polyvalence. En effet, Boyata peut jouer dans l'axe ou à droite.

A droite, justement, Thomas Meunier est donc vu comme le back-up de Toby Alderweireld. Mais Wilmots n'apprécie pas forcément les profils tels que le Brugeois, qui aime monter sur son flanc pour apporter des solutions devant. S'il sautait, Boyata pourrait assurer le relais d'Alderweireld à droite.

A gauche, Jordan Lukaku (Ostende) possède les mêmes qualités que Meunier. Il est cependant plus difficile de le voir être retiré de la liste, étant donné que ni Lombaerts, ni Vermaelen n'aiment jouer au poste de latéral gauche.


Quel défenseur devrait "sauter" de la liste finale ?