Marc Wilmots a profité de la conférence de presse pour revenir sur deux polémiques. Tout d'abord, celle du conflit entre Courtois et De Bruyne sur fond de petite amie. Le sélectionneur a confirmé avoir demandé à KDB s'il voulait que Courtois soit écarté de l'équipe, précisant que la question était destinée à "sentir le niveau émotionnel du joueur à quatre jours des matches en Serbie et contre l'Écosse. C'était une bonne question à poser pour connaître son ressenti. Avec sa réponse, c'est clair qu'il fallait en rester là."

Et si la réponse de KDB avait été différente? "Je n'aurais pas mis Thibaut dehors, c'est clair. Mais on aurait discuté ensemble, on aurait été plus loin si ça avait été plus sensible" poursuit Wilmots, qui précise que"Kevin a commis une petite erreur. Je n'aime pas les biographies, ces choses-là doivent rester privées."

Place également à la clarté sur le départ de Lieven Maesschalck, même si "quand on divorce, on n'explique pas les raisons à tout le monde" dixit Willy. Le T1 des Diables a tout de même tenu à préciser que c'était un accord "pris entre deux personnes adultes qui ont adoré travailler ensemble" et que la décision n'était"pas personnelle, qu'il avait beaucoup écouté et discuté avant de prendre la meilleure décision pour le collectif", ajoutant finalement que "le staff sera réorganisé autour de la personne qui a vraiment été la plus importante de ma carrière, le docteur Declercq, qui sera à la tête d'un staff de huit personnes."