Après une journée de congé samedi, les Diables Rouges ont repris le collier dimanche en fin d'après-midi, au centre d'entraînement du Sporting d'Anderlecht, à Neerpede, en vue de leur match amical de mardi face au Japon au Stade Roi Baudouin (21h00).

Tous les joueurs de l'équipe nationale étaient présents à l'appel, avec un absent de marque toutefois: Marc Wilmots en personne. Le sélectionneur fédéral avait prévu de longue date de participer à un match de charité à Schalke 04 et ne rejoindra son groupe que dimanche en fin de soirée.

En son absence c'est son T2 Vital Borkelmans qui a dirigé l'entraînement et répondu aux questions des journalistes lors du point presse.

Une athmosphère de détente régnait lors de cette séance d'entraînement, basée sur la possession de balle, qui s'est terminée 1h30 plus tard par un match sur un petit espace. Si Christian Benteke, se ressentant toujours d'un coup sur le genou reçu lors du match contre la Colombie, a été épargné, Nacer Chadli et Nicolas Lombaerts, légèrement blessés les séances précédentes, ont cette fois participé, modérément il est vrai.

"Tout le monde est prêt", a déclaré Borkelmans. "Le coach verra lundi pour Chadli et Lombaerts", a-t-il toutefois rectifié. "Ce n'était que leur premier entraînement avec le groupe." Concernant le Japon, 44e mondial, le T2 des Diables le juge "un bel opposant" pour mardi. "C'était un bon choix de les rencontrer ainsi que la Colombie. Ce sont deux équipes qui pratiquent un beau football."

Présent à Genk lors du partage 2-2 des Japonais samedi contre les Pay-Bas, Borkelmans trouve les Asiatiques "très biens, tant physiquement que tactiquement". "C'est une équipe très offensive et disciplinée. La preuve, c'est que même menée 0-2, elle a gardé sa structure pour revenir à 2-2 et aurait pu faire 3-2 ou 4-2 en fin de partie. La deuxième mi-temps était une autre rencontre. L'entrée au jeu de Shinji Kagawa a aussi été bénéfique. L'exécution du deuxième but était parfaite, démontrant toutes les qualités que possède ce groupe. Mardi, ce sera difficile mais ce sera un beau match", a conclu le T1 d'un jour.

Axel Witsel: "Pas le droit de perdre mardi à la maison devant nos supporters"

Match amical ou pas, la défaite ne fait plus trop partie du langage des Diables Rouges. Battus 0-2 par la Colombie jeudi en préparation au Mondial 2014 au Brésil, les hommes de Marc Wilmots auront à coeur mardi de prendre leur revanche face au Japon, devant un Stade Roi Baudouin sold out, entièrement dédié à leur cause.

"Nous n'étions plus habitués à perdre. Nous avons tous pris une claque contre la Colombie", a avoué Axel Witsel, le métronome de l'équipe nationale, après son entraînement dominical. "Cela ne sera pas facile contre le Japon, mais on ne veut pas connaître la défaite une deuxième fois. Nous n'avons plus le droit de perdre à la maison devant nos supporters avec l'équipe que l'on possède", a expliqué le médian du Zénith Saint-Pétersbourg. "La plupart d'entre nous étaient déçus de cette défaite de jeudi, surtout parce que nous avons eu les opportunités. La Colombie n'a pas été plus forte, mais plus efficace."

Comme ses entraîneurs, Witsel apprécie la programmation de ses deux joutes amicales. "Oui, c'est bien de découvrir d'autres équipes que nous n'avons pas l'habitude de rencontrer. Même si je connais pas mal de joueurs japonais qui évoluent en Allemagne ou en Russie, comme Keisuke Honda qui a une très bonne réputation au CSKA Moscou. C'est un joueur intelligent, avec un bon pied gauche et droit. Nous n'avons pas encore analysé leur équipe qui a joué samedi contre les Pays-Bas. On commencera à parler d'eux dès dimanche soir."

Toby Alderweireld: "Garder le niveau développé en 1ère mi-temps contre la Colombie"

Titularisé par Marc Wilmots dans l'axe de la défense contre la Colombie en raison des absences conjuguées de Vincent Kompany et Daniel Van Buyten, Toby Alderweireld prend du galon dans le noyau des Diables Rouges. "Je dois encore beaucoup apprendre comme back central, mais c'est une position qui offre plus de possibilités de jeu qu'à ma place habituelle à droite de la défense", a expliqué le joueur de l'Atletico Madrid, dimanche, à la sortie de son entraînement avec les Diables à Neerpede.

Lui aussi a eu du mal à digérer la défaite 0-2 jeudi contre la Colombie. "Ce n'est pas agréable, mais je retiens le positif. Mieux vaut jouer ce genre de pays que de rencontrer Saint-Marin. Nous avons créé beaucoup de bons mouvements contre les Colombiens. Il faut surtout retenir le niveau de la première mi-temps. C'est ce niveau-là que nous devons nous efforcer de garder tout un match."

Avec la titularisation plus que probable de Van Buyten, Alderweireld devrait retrouver sa place de back droit aux dépens de Thomas Meunier, mardi contre le Japon. Un pays qu'il a déjà affronté au début de sa carrière internationale. "C'était ma deuxième cape pour les Diables (ndlr: le 31 mai 2009). J'avais 20 ans et nous avons pris une 4-0 bien tassé, là-bas au Japon lors de la Kirin Cup."

Mais l'équipe nationale a bien changé depuis lors et la carrière de l'Anversois a pris une nouvelle tournure cet été avec son transfert vers L'Atletico. "C'est vrai que mon temps de jeu n'est pas le même qu'à l'Ajax. Mais je suis arrivé dans un club où l'équipe tournait très bien. Je ne regrette certainement pas d'avoir fait le pas parce que sportivement il est intéressant. Je joue de plus en plus pour l'instant, à moi maintenant de tout le temps essayer de me montrer."