© Photonews

Football

Witsel suspendu jusqu'au 23 novembre

Belga

Publié le - Mis à jour le

Le comité sportif de l'Union belge de football (URBSFA) a suspendu mardi Axel Witsel jusqu'au 23 novembre (soit 10 matches de championnat et 1 de coupe) pour son violent tackle sur le défenseur polonais d'Anderlecht Marcin Wasilewski, dimanche soir lors du match Anderlecht - Standard (1-1). Le joueur du Standard écope en outre d'une amende de 2500 euros. Une copie du dossier va être transmise à la Fédération internationale (FIFA) et à l'Union européenne de football (UEFA).

La peine infligée au joueur du Standard est supérieure d'une semaine à celle demandée par le procureur fédéral René Verstringhe, qui avait requis une suspension jusqu'au 31 décembre, mais avec sursis pour les matches entre le 16 novembre et le 31 décembre. "Le joueur avait la jambe tendue et ne paraissait pas vouloir jouer le ballon. C'est la plus grave faute qui puisse exister en football", avait-il souligné.

Le directeur-général du Standard Pierre François qui défendait le joueur, a reconnu le caractère dangereux du geste de Witsel, le pied en avant, mais l'a qualifié avec insistance d'involontaire. Il avait terminé sa plaidoirie en rappelant que généralement quand il s'agit de fracture, le joueur est sanctionné d'une supension de 4 matches.

La délégation du Standard avait déjà quitté le bâtiment fédéral lorsque le verdict est tombé. Il lui a été communiqué par fax. Le club champion de Belgique a décidé de faire appel, annonce son site officiel www.standard.be.

Si l'UEFA décidait d'étendre la suspension aux compétitions européennes, Witsel manquerait les 4 premiers matches de la Ligue des Champions contre Arsenal, à AZ Alkmaar, à l'Olympiakos et enfin à Sclessin contre l'Olympiakos. Il purge déjà une suspension de la FIFA de quatre matches, résultant de son exclusion en Bosnie (2-1) le 1-er avril.

Une vingtaine de supporters anderlechtois avaient accueilli Axel Witsel avec de gros mots. Autant de policiers étaient à l'entrée du siège fédéral de l'Union Belge, pour garantir l'absence de débordements. Il n'y aura pas de réaction officielle d'Anderlecht qui "respecte, et fait confiance aux instances compétentes..."

Le joueur du Standard a violemment taclé le défenseur d'Anderlecht Marcin Wasilewski dimanche lors du match Anderlecht-Standard. Wasilewski souffre d'une double fracture ouverte tibia-péroné. Il sera indisponible pour une période de 10 à 12 mois.

Axel Witsel exprime sa compassion à Marcin Wasilewski

Axel Witsel a exprimé sa compassion à Marcin Wasilewski mardi au siège de l'Union belge de football, où le Soulier d'or comparaît devant le comité sportif pour son violent tacle. "Je regrette énormèment ce qui s'est passé, et je veux exprimer ma compassion à Marcin Wasilewski, sa femme, ses enfants et le reste de sa famille", a dit Axel Witsel. "J'accepterai les sanctions éventuelles, mais ceux qui me connaissent savent que je ne monte pas sur un terrain de football pour blesser quelqu'un. Dès que possible, je compte me rendre à l'hôpital pour m'excuser personnellement auprès de Wasilewski", a ajouté le joueur de 20 ans.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci