Zinédine Zidane, venu mercredi à Clairefontaine, a indiqué qu'il avait expliqué aux joueurs l'équipe de France de Laurent Blanc que le "plus important était de renouer avec la victoire", car "on construit une équipe à travers la victoire".

"Ca me fait bizarre d'être là, la dernière fois c'était en 2006, ça fait bizarre de remettre les équipements (il a participé à un tennis-ballon dans la matinée), j'étais là pour la bonne cause, +Lolo+ (Laurent Blanc) m'a demandé de venir, de passer une journée avec cette nouvelle équipe, je suis content d'être là, de partager une journée avec eux, de partager mon sentiment sur l'équipe de France, ce que j'ai vécu", a raconté "Zizou".

"Je n'ai pas fait de discours, je n'étais pas là pour ça, j'ai passé une bonne journée avec eux, ça ne va pas leur faire du mal, on a regardé des images de 1998 (victoire en Coupe du monde) et 2000 (victoire en championnat d'Europe), j'ai parlé de renouveau, ça passera par des victoires", a ajouté l'ancien meneur de jeu.

"Je ne me suis pas entraîné avec eux, mais avec le staff, j'ai fait un petit tennis-ballon, on a déjeuné ensemble, puis on a eu une petite réunion. Je ne leur ai pas donné de conseil, le plus important c'était que je sois là, ce sont des joueurs de talent, ils méritent d'être là. Je ne leur ai pas parlé du maillot, c'est au sélectionneur de faire ça", a détaillé l'ancien joueur du Real Madrid.

"L'équipe va se refaire une santé, ça commence dès vendredi, j'espère qu'on retrouvera l'équipe de France gagnante, j'espère qu'ils puissent vivre les moments que j'ai vécu, je leur ai souhaité le meilleur", a-t-il encore confié devant la centaine de journalistes présents. "Je suis ravi d'être le premier des anciens à passer ici, ça ne fera pas de mal, du bien je ne sais pas, mais personne n'était mécontent, après peut-être, que, comme vous dites, ça ne changera rien. Le plus important, c'est eux, c'est ce qu'ils vont montrer maintenant, ça commence dans deux jours, j'espère ils arriveront justement à faire quelque chose de sympa dès vendredi", a-t-il encore lancé.

"Ils ont un entraîneur qui est frais, qui a envie, qui les a bien motivés, qui sait de quoi il parle, ce qui est super important quand vous parlez de foot, il a un vécu", a-t-il conclu au sujet de Laurent Blanc.

La présence de Zidane avait été souhaitée par Blanc pour redonner de l'importance à l'équipe de France dans une carrière après le fiasco du Mondial. Zidane sera imité dans le futur par d'autres grands joueurs qui viendront parler aux joueurs à Clairefontaine. Les Bleus débutent les qualifications à l'Euro-2012 vendredi contre le Belarus au Stade de France.