Impossible, bien évidemment, de ne pas parler football en présence de Pelé. D’autant qu’il ne faut pas le prier pour donner son avis sur la manière dont tourne le ballon rond actuellement. Toujours avec une bonne humeur communicative.

Avec ce film, vous espérez inspirer l’équipe nationale brésilienne avant la Coupe du Monde de 2014  ?

Je crains qu’on manque de temps pour ça (rire) . Le film doit sortir un mois avant la Coupe du Monde. Au Brésil, tout le monde parle de foot. Nous avons les meilleurs joueurs de la planète, cela ne fait aucun doute. Mais ils ne forment pas une véritable équipe. C’est la grande erreur du coach actuel. Il n’est pas parvenu à unifier les vedettes autour de l’esprit d’équipe.

Il y aura des suites avec les autres Coupes du Monde ?

(Rire) Tournons d’abord celui-ci et on verra bien ensuite.

Qui va vous incarner jeune ?

Deux acteurs, à 9 ans et à 17 ans. Ce ne sont pas les bons jeunes joueurs de foot qui manquent au Brésil. Mais il faut qu’ils me ressemblent. J’aurais bien aimé que mon fils de 16 ans tienne mon rôle. Il joue très bien au foot mais, physiquement, il est vraiment trop différent de moi (grand éclat de rire) .

Vous avez aussi été acteur dans “A nous la victoire”.

Un souvenir extraordinaire. John Huston m’a dit : "Toi, tu seras gardien de but !" Ok, mais au moment du tournage, il est venu pour me dire : "Sylvester Stallone ne sait pas tirer au but !" J’ai donc dû marquer le goal à sa place

Qui est, d’après vous, le 2e meilleur joueur de tous les temps ?

(Rire) C’est difficile de comparer les générations mais, sur les dix dernières années, je dirais Zidane. De mon temps, on pouvait citer en deux secondes dix noms de très grands joueurs. Mais aujourd’hui ? Il y a Messi, Neymar, Et puis ? Ronaldo ou Ibrahimovic sont des buteurs, excellents, mais pas comme Zidane. Ah oui, on pourrait encore citer Eden Hazard.