"Je m'en vais car je sens que le club ne me donne pas la confiance dont j'ai besoin, ne m'offre pas le soutien (nécessaire) pour construire quelque chose à moyen ou long terme", a écrit "Zizou" dans une lettre ouverte publiée par le quotidien sportif As.

"Je connais le football et je connais l'exigence d'un club comme le Real. Je sais que quand tu ne gagnes pas, tu dois t'en aller. Mais (...) tout ce que j'ai construit au quotidien, ce que j'ai apporté dans la relation avec les joueurs (...) a été oublié", a-t-il encore estimé.

"J'aurais aimé que ces derniers mois, ma relation avec le club et avec le président (Florentino Perez) eut été un peu différente de celle des autres entraîneurs. Je ne demandais pas des privilèges, bien sûr, mais un peu de mémoire", a poursuivi Zidane, qui a réalisé l'exploit de gagner trois Ligues des Champions consécutives (2016, 2017, 2018) avec le club merengue lors de son premier passage sur le banc.

Après un second mandat moins éclatant que le premier, et une saison vierge de titre, "Zizou", qui avait été rappelé par le club à la rescousse en mars 2019, à peine neuf mois après son départ, a décidé la semaine dernière de mettre un terme à l'histoire d'amour le liant au club madrilène.