Eden Hazard et le Real Madrid n'ont pas connu la meilleure des préparations. Mais cela n'effraye pas le nouveau numéro 7 du Real. 

Le championnat espagnol reprend ses droits ce weekend. Des grands débuts qu'Hazard attend impatiemment. Auprès de nos confrères du Corriere Della Sera, le capitaine des Diables Rouges a abordé de nombreux sujets, à quelques jours de son premier rendez-vous important avec les Merengues. En voici un échantillon. 

Eden Hazard à propos de...

... Zinédine Zidane: "Enfant, je rêvais un jour de porter le maillot du Real Madrid. Lorsqu'il frappe à votre porte, vous ne pouvez faire qu'une chose: l'ouvrir. À Chelsea, j'ai passé des années inoubliables, mais me voilà au septième ciel. Une de mes idoles, quand j'étais enfant, était Zinedine Zidane. J'avais son poster dans ma chambre et maintenant j'ai l'occasion d'être formé par lui"

... Antonio Conte et Maurizio Sarri:  "J'ai beaucoup appris d'eux. Ils sont différents en terme de caractère et d’idée de football, mais ils ont un point commun: ce sont deux gagnants. Ils ont un style marqué, ils savent quelles consignent ils doivent donner au groupe." Ils se défieront cette année en Serie A. Un championnat que le Brainois suit de près: "Bien sûr. Le football a toujours été ma passion et le championnat italien est l'un des plus importants au monde".

... Romelu Lukaku: "C’est un attaquant fantastique, une bombe qui sait s’adapter à toutes les conditions de match. Il marque beaucoup - et c'est important pour un attaquant - mais ce serait une erreur de ne prendre en considération que cet aspect de son jeu. Il peut faire beaucoup de choses. Tout le monde joue mieux avec lui dans l'équipe".

... la succession de Cristiano Ronaldo: "Je veux apporter au Real ce que je peux faire. Je veux être utile à mon entraîneur et à mes coéquipiers".

... la Coupe du Monde avec la Belgique : "Jouer une Coupe du Monde engendre de grandes responsabilités. Cela remplit de fierté. Grâce au travail en profondeur que la fédération belge effectue depuis de nombreuses années, nous avons réussi à obtenir un résultat qui reste historique. La plus grande satisfaction était de rendre nos fans heureux, avec, par exemple, la victoire contre le Brésil. J'aime considérer notre Mondial comme un point de départ et que des résultats encore meilleurs sont sur le point d'arriver. Peut-être lors de l'Euro. Nous avons une magnifique génération de joueurs, nous pouvons le faire".

... sa taille et celle de Messi: "Si j'avais été joueur de basket, alors oui, ma taille aurait été un problème. En football, le talent ne se mesure pas en centimètres".