Il ne s’est... rien passé de particulier lors de cette vingt-sixième journée : les battus du week-end précédent s’érigent de nouveau en grands vainqueurs, et inversement. Anderlecht reste leader et maître de son sort mais il est le principal perdant de la journée. Le Standard a raté, une nouvelle fois, l’occasion de le dépasser. Bruges a presque gommé les séquelles de son échec à Daknam. Lokeren, lui, a égalé Saint- Trond en devenant la seconde formation à ne pas s’être inclinée une seule fois à domicile contre un des trois grands.

Aucun des trois prétendants à la Ligue des Champions ne parvient décidément à justifier ses ambitions européennes, pourtant légitimes. Anderlecht se révèle trop souvent étonnamment apathique quand, comme l’a fait le Germinal Beerschot en janvier dernier et comme s’y est si bien appliqué Saint-Trond ce dernier vendredi, son adversaire lui impose, à domicile et avec une saine agressivité, un implacable défi athlétique. Répété trop souvent cette saison, le constat est inquiétant, à quinze jours du sommet de la Venise du Nord. Il inquiète d’autant plus que le Sporting a grappillé, contre les mêmes adversaires, quatre points de moins que lors du premier tour. Bruges en a arraché trois de plus.

Le Club paraît pourtant, de plus en plus, manquer de charisme. Il ahane. Il gagne de justesse, par chance souvent, et pas uniquement parce qu’il gaspille trop d’occasions. Un moment prometteur, son football se perd de nouveau dans l’imprécision. Bruges se révèle vulnérable en déplacement et trop peu dominateur sur sa pelouse. Même sa mentalité – son maître atout – devient suspecte. Il ne présente pas les caractéristiques d’un vrai candidat au titre, même par défaut. Cette évidence est préoccupante.

Le Standard recèle plus de potentialités mais à force de ne pas aller au bout de lui-même il risque de se mordre les doigts. Des trois premiers, il est celui qui accuse le plus gros recul par rapport aux mêmes matches aller : - 6 points. Les grands n’ont pas progressé, d’une moitié de saison à l’autre. Une petite observation statistique le confirme. Qui a glané le plus de points dans les huit premiers matches de 2006 ? Le Standard ? Non et même de loin ? Anderlecht ? Non plus. Le leader de ce classement tronçonné est le très méritant Zulte-Waregem, par ailleurs également meneur au classement des unités engrangées en déplacement. Le promu a glané dix-sept points loin de ses bases pour seize à Anderlecht et à… La Gantoise et quinze au Club Bruges. Le trio de tête se muerait-il