Le golf belge réunit ses forces vives

Pour la première fois depuis la restructuration de la Fédération, les trois parties concernées (FRBG, associations francophones et néerlandophones) ont uni leurs efforts en mettant sur pied un stage, qui s'est déroulé la semaine dernière en Espagne près de Cadiz.

Hugues Feron

Pour la première fois depuis la restructuration de la Fédération, les trois parties concernées (FRBG, associations francophones et néerlandophones) ont uni leurs efforts en mettant sur pied un stage, qui s'est déroulé la semaine dernière en Espagne près de Cadiz.

Placés sous l'égide du coach national Michel Vanmeerbeek, vingt-deux joueurs ont frappé la balle de manière intensive sur les parcours mis à leur disposition. «Nous avons réalisé jusqu'à 36 trous/jour, avec des parties mélangeant pros et amateurs. Le «checking» des swings au niveau technique n'étant pas à l'ordre de ce stage purement pratique» nous commentait le coach national.

Quatre joueurs disputant les circuits professionnels (Didier de Vooght, Jack Boeckx, François Nicolas et la néo-pro Ellen Smets) encadraient les dix-huit meilleurs amateurs nationaux.

Ouvert aux joueurs pros

«Lors de la régionalisation, nous avions imaginé mettre l'éducation des jeunes sous la responsabilité des ailes francophone et néerlandophone, tandis que les élites étaient du ressort de la FRBG. Force était cependant de constater que cela ne fonctionnait pas bien en pratique» analysait de son côté le président de la FRBG Raymont Kilian. D'où ce projet de «Belgian Team», une association créée de commun accord entre les différentes parties afin de rassembler les forces vives.

«Nous avons également ouvert les portes aux Pros, qui bénéficient de notre organisation (frais de déplacements,...) et de notre encadrement afin de s'entraîner dans des conditions optimales, tout en faisant profiter nos élites de leur expérience. C'est du donnant-donnant» poursuit le président Fédéral.

Cette association de fait est chapeautée par un comité de direction, composée des présidents des trois Fédérations (MM. Raymond Kilian, Jean-Claude Bladt pour l'AFG et Philippe Roberti pour la VVG) qui choisissent le personnel à l'unanimité; de trois délégués issus de ces mêmes Fédé (Jasper Van Berkel, Christian Moyson et Karine Guerman), du manager Michel Vanmeerbeek et du secrétaire Fédéral, actuellement Eric Steghers.

Si ce comité de direction stipulera bien évidemment la marche à suivre du Belgian Team, il sera également responsable de la communication interne et externe (sponsors et médias). Quant au comité d'exécution (composé à nouveau des trois présidents précités, ainsi que d'un coach à désigner par Fédération, travaillant sous l'égide de Michel Vanmeerbeek), il prendra quant à lui les décisions plus pratiques, notamment au niveau des sélections.

«L'objectif est d'avoir une équipe de plus en plus compétitive au niveau international, notamment dans le cadre des Championnats d'Europe amateurs qui se déroulent cette année à La Haye (Pays-Bas). A l'avenir, nous préparerons ce genre de rendez-vous en réalisant systématiquement le parcours à l'une ou l'autre reprise auparavant».

© Les Sports 2003