Vanhootegem défend son titre

Alors que les grosses pointures européennes sont aux Etats-Unis afin de disputer la deuxième levée du Grand Chelem, le circuit européen se poursuit de son côté avec l'Open de St-Omer.

Hugues Feron

Alors que les grosses pointures européennes sont aux Etats-Unis afin de disputer la deuxième levée du Grand Chelem, le circuit européen se poursuit de son côté avec l'Open de St-Omer. Soit le tournoi le plus faiblement doté, puisque l'on n'y distribuera que 400000 euros de prize-money!

Cependant, contrairement à l'an dernier, cette épreuve a gagné en importance. Ses résultats ne comptent ainsi plus seulement pour le Challenge Tour, mais aussi pour l'European Tour. La concurrence sera dès lors beaucoup plus rude pour le Zoutois Nicolas Vanhootegem, vainqueur l'an dernier à la surprise générale.

Après un début de saison assez mièvre, ce succès accompagné d'un magnifique chèque de 50000 euros - qui reste le plus grand prize-money jamais conquis par un Belge - avait sauvé sa saison.

A l'entame des hostilités cette année, les données sont à peu près les mêmes pour le golfeur zoutois, 178e à l'Ordre du Mérite européen avec un peu plus de 25000 euros engrangés en 12 tournois, même si celui-ci s'en défend. «Cette année, mon jeu est beaucoup mieux en place, mais les putts doivent encore tomber. Cela arrivera un jour ou l'autre, j'en suis convaincu...»

Le parcours, qui a été légèrement modifié, semble en tout cas lui convenir à merveille. «Les organisateurs ont laissé pousser un peu le rough autour des fairways afin de répondre aux exigences de l'EPGA, alors que quatre départs ont été modifiés. L'an dernier, en tout cas, j'avais bien senti mes coups sur ce parcours très pentu...»

Quoi qu'il en soit, en l'absence de Nicolas Colsaerts (au repos), Nicolas Vanhootegem ne sera pas le seul Belge à abattre une carte importante à St-Omer. L'Anversois Didier de Vooght est en effet également à la recherche d'une belle performance afin d'intégrer le Top 15 du Challenge Tour, sa 36e place actuelle après neuf tournois disputés (9214 euros engrangés) ne correspondant pas à son niveau réel. Il a peaufiné sa préparation en compagnie de l'entraîneur national Michel Van Meerbeek, de même que Jack Boeckx (Rinkven), à la recherche quant à lui de son premier... cut.

© Les Sports 2003