Rinkven a conquis son premier titre

Les Interclubs nationaux 2005 se sont terminés en beauté samedi dernier au Royal Golf Club du Zoute qui, pour la 2e année consécutive, accueillait les finales dans les diverses catégories. Avec un beau succès à la clé, non seulement au niveau populaire (plus de 500 personnes, joueurs et accompagnants réunis, étaient présentes sur le parcours cher à Léopold Lippens), mais aussi et surtout au niveau sportif!

Hugues Feron

Les Interclubs nationaux 2005 se sont terminés en beauté samedi dernier au Royal Golf Club du Zoute qui, pour la 2e année consécutive, accueillait les finales dans les diverses catégories. Avec un beau succès à la clé, non seulement au niveau populaire (plus de 500 personnes, joueurs et accompagnants réunis, étaient présentes sur le parcours cher à Léopold Lippens), mais aussi et surtout au niveau sportif!

Dans ce cadre enchanteur, ce sont les Anversois de Rinkven qui se sont donc imposés en Messieurs I, au terme d'une finale qui a rapidement tourné court, vu que le marquoir affichait 4-1 alors que le point victorieux a été apporté par Dimitri Van Doren, qui a profité d'un bogey malheureux de Pierre Dispa au trou n°16. Le Sart-Tilman atténua cependant la sévérité du score grâce aux succès de Pierre Thomas et de Patrick Hanauer, ce dernier étant d'ailleurs le seul à avoir remporté ses 6 matchs lors des 3 jours d'Interclubs!

«Ce score de 4-3 reflète parfaitement la force des deux équipes», reconnaissait Pascal Bounameaux, le capitaine de l'équipe liégeoise pour la 6e année d'affilée. «Rinkven a pu se baser sur quatre très bons joueurs, tandis que nous n'avions que trois valeurs sûres. Cela changera l'an prochain, avec le retour de Patrick Renard, redevenu amateur...».

Du côté anversois, l'ambiance était bien sûr festive suite à ce premier succès historique du club cher à l'ancien président et à l'ancien secrétaire général de la FRBG, MM. Raymond Kilian et Francis Lelièvre. Nous ne nous attendions pas du tout à remporter le titre cette année, alors que notre premier succès 6-1 contre le Ravenstein, qui nous assurait le maintien, constituait déjà une belle surprise», nous commentait le capitaine de l'équipe Tom Cielen. «Nous avons cependant abordé tous les matchs en confiance, en jouant coup par coup. Stefan Boschmans a été fidèle à lui-même, alors que Gommaar d'Hulst et Dimitri Van Doren, issus de la Topsportschool de Hasselt, ont démontré leur belle progression. Tout comme Uri Goldstein, qui a remporté facilement ses trois singles! En fait, je pense que nous avons été quelque peu sous-estimés par nos adversaires, ce qui ne sera plus le cas l'an prochain...»

Le Royal Waterloo, barré sur la route de son 30e titre national par le Sart-Tilman en demi-finales à Rigenée, s'est consolé en remportant les titres tant en Dames I qu'en Messieurs II et III. Les Waterlootoises ont été sans pitié contre le Bercuit en remportant la finale 7-0 en alignant trois jeunes joueuses du squad national (Elodie Wanet, Emilie Geury et Laura Gonzalez) et deux joueuses très expérimentées (Françoise Bonnelance et Laurette Higgins). Elles ont ainsi dominé largement cette édition 2005, après avoir éliminé le Ravenstein sur un score de forfait 7-0, puis Rigenée en demi-finales (5-2). Les tenantes du titre de La Tournette sont reléguées en D 2 après avoir perdu leurs deux matchs le premier week-end, tout comme le Ravenstein.

Si on ne change pas une formule qui gagne- les Interclubs nationaux ont concerné cette année 330 équipes dans 43 séries -, les finales seront à nouveau regroupées l'an prochain au sein d'un même club. A nouveau au Zoute? A voir, vu que le club côtier a fêté cette année son retour en D 1...

© Les Sports 2005