Tiger Woods hospitalisé après un spectaculaire accident de voiture: le golfeur souffre de "multiples blessures" et se trouve en "salle d'opération"

L’icône du golf mondial a été opéré d’urgence à Los Angeles.

Tiger Woods hospitalisé après un spectaculaire accident de voiture: le golfeur souffre de "multiples blessures" et se trouve en "salle d'opération"
©Montage (AP et printscreen MSNBC)

L’Amérique retenait son souffle, hier soir, à l’annonce du terrible accident de voiture de Tiger Woods. Hospitalisé à Los Angeles, l’ancien numéro un mondial souffrirait de "graves et mutliples blessures aux jambes" et a été opéré en urgence. Il se trouverait actuellement "en salle d'opération".

Selon une source policière citée par le Los Angeles Times, il circulait à vive allure et a perdu le contrôle de son SUV avant de passer par-dessus la barrière centrale. La voiture aurait effectué plusieurs tonneaux en quittant la route. Tiger était seul dans le véhicule a dû être désincarcéré des pompiers à l’aide d’un équipement spécial.

Tiger Woods hospitalisé après un spectaculaire accident de voiture: le golfeur souffre de "multiples blessures" et se trouve en "salle d'opération"
©AP

Tiger Woods hospitalisé après un spectaculaire accident de voiture: le golfeur souffre de "multiples blessures" et se trouve en "salle d'opération"
©AP

Tiger Woods hospitalisé après un spectaculaire accident de voiture: le golfeur souffre de "multiples blessures" et se trouve en "salle d'opération"
©AP

Une existence marquée par les drames et la souffrance

Le « Tigre » est l’une des plus grandes légendes de l’histoire du sport. A l’instar de Mohammed Ali ou de Jesse Owens, c’est une icône planétaire. Vainqueur de quinze tournois du Grand Chelem, le héros black des greens a écrit les plus belles pages du golf. En 2019, après un improbable come-back, il s’adjugeait encore, à 43 ans, le Masters d’Augusta sous les yeux incrédules de toute la planète.

Mais parallèlement, son existence a souvent été marqué par les drames et la souffrance. Programmé pour devenir champion par son père Earl, un ancien Marine de l’armée, il n’a pas eu une enfance classique. A trois ans, il swinguait déjà devant les caméras de CBS! Souvent victime de racisme dans un sport qui, à l’époque, était, aux Etats-Unis, traditionnellement réservé aux blancs, il relève tous les défis pour devenir le number one en collectionnant les triomphes. Mais, en 2009, au sommet de sa gloire, il tombe une première fois de son piédestal lorsqu’un un tabloïd révèle au grand jour ses errements privés, ses multiples conquêtes tarifées et son addiction au sexe. Montré du doigt par l’Amérique puritaine, il doit présenter ses excuses publiques. C’est le début d’une descente aux enfers avec, en toile de fond, un douloureux divorce, une dépression et plusieurs blessures au dos et aux genoux qui menacent la suite de sa carrière. En 2017, il touche le fond, lorsqu’il est arrêté par la police de Floride, le regard hébété et incapable d’aligner une phrase. L’enquête décrète qu’il était sous l’effet d’antidépresseurs. On le croit perdu mais, élevé dans le sérail des défis, il se relève et remporte, voici deux ans, ce fameux Masters. Il reprend goût à la vie, passe du temps avec ses enfants, sourit comme jamais. Jusqu’à ce nouvel accident.

Sur le même sujet