Golf: la Belge Manon de Roey termine à la 46e place, l'Américaine Nelly Korda titrée

Comme vendredi, Manon de Roey a rendu une carte de +3 ce samedi, continuant à reculer au classement.

Golf: la Belge Manon de Roey termine à la 46e place, l'Américaine Nelly Korda titrée
© Belga
Belga

Manon de Roey a terminé à la 46e place du tournoi féminin de golf aux Jeux Olympiques de Tokyo samedi. L’Anversoise a signé un quatrième et dernier tour en 74 coups, trois au-dessus du par.

De Roey, 29 ans, a inscrit trois bogeys au premier, cinquième et seizième trous, un double bogey au sixième et deux birdies aux huitième et douzième trous sur sa carte.

L’Anversoise se classe 46e avec un total de 286 coups, deux au-dessus du par. Elle termine à 19 coups de l’Américaine Nelly Korda qui remporte la médaille d’or avec un total de 267 coups, 19 sous le par.

La Japonaise Mone Inami et la Néo-Zélandaise Lydia Ko, à égalité à la deuxième place, vont disputer un play-off pour les médailles d’argent et de bronze.

Chez les messieurs, Thomas Pieters et Thomas Detry avaient respectivement terminé à la 16e et 22e place d’un tournoi remporté par l’Américain Xander Schauffele.

"J'aurais aimé faire mieux, mais j'ai beaucoup appris"

"C'était un peu difficile aujourd'hui, mais je me suis battue et j'ai fait un autre birdie" a-t-elle déclaré à l'issue de la compétition. "Au final, je suis assez satisfaite".

L'Anversoise de 29 ans avait commencé le tournoi avec un tour dans le par, avant de signer son meilleur score de quatre coups sous le par (67 coups) un jour plus tard. Elle passait par la même occasion à la onzième place. Cependant, la 295e mondiale n'a pas pu maintenir ce niveau élevé et après deux tours consécutifs de 74 coups, elle descendait à la 46e place. Avec un total de 286 coups, elle a terminé à 19 coups de la gagnante américaine Nelly Korda, fille de l'ancien joueur de tennis de haut niveau Petr Korda (ancien lauréat de l'Open d'Australie).

"J'aurais préféré finir un peu plus haut mais j'ai beaucoup appris et cela m'aide à grandir dans le jeu et à devenir une meilleure joueuse" a déclaré Manon De Roey. "Il faisait assez chaud mais heureusement nous n'avons pas eu de pluie. Pendant la saison, je joue aussi dans des pays chauds comme la Thaïlande, l'Inde ou l'Australie, donc je suis habituée".

Il s'agissait de la première participation olympique pour la golfeuse belge. "Je l'ai apprécié de la première à la dernière minute. Je suis très heureux de pouvoir être ici pour représenter mon pays" a expliqué la golfeuse, qui se projette déjà sur Paris 2024. "C'est définitivement un objectif. Mon jeu s'améliore d'année en année et je vais tout donner pour y arriver".