Thomas Pieters et Thomas Detry pour un dernier banco à Dubaï!

Le deux champions belges participent au bouquet final de la saison réservé aux 50 meilleurs joueurs de l'année sur le circuit européen.

Thomas Pieters et Thomas Detry pour un dernier banco à Dubaï!
©European Tour

Thomas Pieters et Thomas Detry participent, dès jeudi, au DP World Championship de Dubaï, bouquet final réservé aux cinquante meilleurs joueurs de l’année sur l’European Tour. Doté de 9 millions de dollars de prize money, le tournoi scellera aussi le classement de la saison à la Race to Dubaï 2 021 avec, là aussi, de belles étrennes (7,5 millions de dollars) que se partageront les 15 premiers !

Pieters et Detry abordent ce rendez-vous aux allures de jackpot avec de belles ambitions. L’Anversois, qui vient de s’imposer au Portugal Masters, espère poursuivre sur sa lancée. En forme et en confiance, il a le profil de l’outsider idéal. D’autant que le très spectaculaire parcours Earth Course du Jumeirah Estate, théâtre de l’épreuve, convient parfaitement à son jeu.

Le Bruxellois, qui dispute pour la quatrième fois consécutive cette finale, espère également frapper un grand coup. À défaut d’avoir soulevé son premier trophée sur l’European Tour, il a signé un cru 2 021 très correct, affichant sa traditionnelle régularité avec cinq Top 10, dont une fameuse deuxième place à l’Open d’Écosse. Désormais installé à Dubaï, il jouera à domicile et aura bien sûr à cœur de signer un grand résultat.

Malgré les forfaits de Jon Rahm et de Justine Rose, le plateau est remarquable avec, en toile de fond, la possible victoire d’un joueur… américain. Collin Morikawa (vainqueur du British Open) et Billy Horschel (lauréat à Wentworth) sont en pole position pour s’offrir le pactole. Ce serait une première dans l’histoire de la Race to Dubaï et un joli clin d’œil à l’heure où l’European Tour est en passe de passer sous le giron du PGA Tour américain…