Pieters : "J'espère que ce titre va susciter des vocations chez les jeunes"

Le vainqueur de l'Abu Dhabi Championship analyse son triomphe.

Pieters : "J'espère que ce titre va susciter des vocations chez les jeunes"
©AFP
M.T.

Son beau trophée dans les mains, félicité par son pote Thomas Detry et par son coach Jérôme Theunis, Thomas Pieters ne masquait son bonheur au terme de la plus belle victoire de sa carrière. Il affichait même un rare franc sourire devant les caméras de télévision. “J’ai toujours apprécié le parcours du Yas Link. Il est cousu sur mesure pour mon style de jeu. J’avais déjà réussi plusieurs Top 5 ces dernières années. Mais, cette fois, j’ai tenu jusqu’au bout. J’étais en pleine confiance. Dès le premier tour, j’avais de très bonnes sensations. Mes balles partaient bien de mes clubs. Et puis, surtout, j’ai tout de suite senti que mon putting était parfaitement réglé. Sur ce genre de tournoi, c’est essentiel. Ce dimanche, j’ai essayé de rester dans ma bulle, bien concentré. Et de jouer les coups justes.”

Thomas est conscient que ce sacre lui permet de franchir un cap important. Ce lundi, il retrouvera le top 50 mondial, sésame incontournable pour tous les grands rendez-vous mondiaux, y compris aux États-Unis. “J’avais été un peu vexé de le quitter il y a trois ans. Mais, dans une carrière, il faut parfois accepter de descendre pour mieux remonter. Là, j’espère que ce n’est qu’une étape pour aller encore un peu plus haut. J’ai bien bossé cet hiver. Je sais que si mon golf est en place, je peux lutter avec les meilleurs. Au départ d’un tournoi, j’ai toujours pour ambition de le gagner. Et ça ne va pas changer !”

Conscient d’avoir écrit une petite page d’histoire, il espère avoir suscité, en Belgique, de nombreuses vocations auprès des jeunes. “Gamin, je regardais tous les tournois devant le petit écran. Et c’était, pour moi, très inspirant. Je serais heureux que de nombreux juniors aient assisté à ma victoire et qu’ils auront envie de travailler encore davantage au practice ces prochains mois.”

Dès jeudi prochain, Thomas Pieters repartira en croisade lors du Desert Classic, à Dubaï. Encore une belle occasion de marquer à la fois des points et les esprits !

Sur le même sujet