Le coup de maître de Scottie Scheffler

L'Américain de 25 ans a remporté le Masters sans trembler. C'est son quatrième titre consécutif cette saison!

Le coup de maître de Scottie Scheffler
©AFP

Sans mot dire, Scottie Scheffler, 25 ans, est en train de pulvériser tous les records ! En remportant le Masters, l’Américain s’est adjugé son quatrième titre d’affilée en un peu plus de trois mois, confirmant pleinement son statut de nouveau 1 mondial. “Je vis des moments magiques. C’est un vrai rêve qui est devenu réalité. Je n’avais jamais imaginé me retrouver ici avec cette veste sur les épaules” a simplement confié le vainqueur après avoir hérité de la légendaire green jacket qui récompense traditionnellement le lauréat du premier Grand Chelem de l’année.

Originaire du Texas, pro depuis 2018 et grand pote de Jordan Spieth, Scheffler n’est pas du genre à faire le buzz inutilement. C’est un garçon calme et posé. Face à sa gloire naissante, il s’efforce d’ailleurs de garder les pieds sur terre. “Là, j‘ai juste besoin de me reposer un peu. La dernière journée a été très longue et très éprouvante au niveau mental…”

Malgré quatre putts sur le dernier trou, le successeur de Hideki Matsuyama a terminé le tournoi à 10 sous le par avec trois longueurs d’avance sur Rory McIlroy, revenu de nulle part grâce à une dernière carte de 64. En tête depuis le deuxième tour, Scheffler a, en réalité, toujours suivi son plan. Il a joué juste, s’appuyant sur un petit jeu exceptionnel et, notamment, un putting sans la moindre faille. Son chip rentré sur le trou n° 3, alors qu’il avait concédé deux bogeys, a été le premier tournant du dernier tour. La défaillance (triple bogey) de son dernier rival, l’Australien Cameron Smith, sur le diabolique trou n° 12 lui a ensuite ouvert définitivement les portes du sacre. “Sur l’Amen Corner, il y avait beaucoup de pression, bien sûr. Mais j’avais confiance dans mon jeu et je me suis efforcé de rester patient et concentré” sourit-il, fier d’être devenu membre à vie de l’Augusta National.

Déjà vainqueur cette saison du Phoenix Open, de l’Arnold Palmer Invitational, du WGC Match-Play et du Masters, Scottie Scheffler vit, éveillé, un vrai conte de fées. En trois mois, il a gagné les quatre premiers tournois de sa carrière, il est devenu numéro un mondial et, accessoirement, il a étoffé son compte en banque de près de dix millions de dollars ! Sur le circuit américain, on n’avait plus vu une telle série consécutive de victoires depuis David Duval dans les années nonante !

Mais ne comptez pas sur ce garçon humble et modeste pour attraper la grosse tête. “En golf, rien n’est jamais acquis. Et tout peut aller très vite dans les deux sens… “conclut Scottie Scheffler, dixième vainqueur différent du Masters en dix ans!