Soudal Open : Pieters assure, Colsaerts rassure

A Rinkven, la première journée a suscité un bel engouement populaire.

Thomas Pieters.
Thomas Pieters. ©BELGA

Sous le beau soleil anversois, le public était déjà nombreux, ce jeudi, pour le premier tour du Soudal Open (DP World Tour) qui se dispute sur le parcours du Rinkven International (par 71). Et ce sont, bien sûr, les flights avec des joueurs belges qui étaient les plus suivis !

Régional de l’étape et favori logique du tournoi, Thomas Pieters a signé une première journée solide, rentrant une bonne carte de 69 (-2). “J’ai été un peu trop irrégulier sur le retour mais j’ai sauvé quelques pars importants sur le 16 et le 17. Je me retrouve donc dans une position d’attente idéale et j’espère profiter, ce vendredi, des greens du matin qui sont un peu plus tendres que ceux de l’après-midi” confiait le champion anversois, ravi de tomber dans les bras de sa petite fille sitôt son dernier putt rentré. “C’est forcément un peu déroutant de jouer un tournoi du circuit européen si près de chez soi. Je connaissais personnellement une grande partie du public. Et, là, je vais sagement rentrer pour manger à la maison !”

Thomas Detry a connu davantage de soucis. Pointé à +2 après 10 trous, il a heureusement serré le jeu pour terminer dans le par grâce à deux beaux birdies sur les trous 16 et 18. Nul doute qu’il n’a pas dit son dernier mot dans ce tournoi qui lui tient fort à cœur.

Pour son premier tournoi depuis janvier dernier, Nicolas Colsaerts a rassuré ses nombreux fans. Sans un malheureux bogey sur son dernier trou, il aurait même signé une carte dans le par. “Le manque de compétition ne pardonne évidemment pas. Au niveau de la concentration, j’ai d’ailleurs dû puiser dans mes réserves. Mais, dans l’absolu, j’ai eu de bonnes sensations. Physiquement, j’ai bien tenu le coup et je ne ressens pas de fatigue particulière. Je vais tout donner ce vendredi pour passer le cut. Pour moi, ce serait déjà une belle victoire” confiait le Bruxellois, toujours en convalescence suite à sa maladie rénale contractée l’automne dernier.

Parmi les autres joueurs belges en lice, notons l’excellent score (-2) du jeune amateur du Royal Waterloo Charles Roeland. Kristof Ullenaers (-1) et Guillaume Watremez (par) ont également bien performé. Christopher Mivis (+5), en revanche, devra réussir un exploit pour jouer le week-end.

En haut du leaderboard, avec un score de 65 (-6), on retrouve les Anglais Dale Whitnell, Sam Horsfield et Callum Shinkwin. Mais, au soir de tour de chauffe, les scores sont très serrés avec plus soixante joueurs sous le par, score qui servira sans doute de référence pour le couperet du cut.

Sur le même sujet