Pieters cède en Ecosse, Detry survole aux Etats-Unis

Le Bruxellois affiche sa grande forme sur le circuit américain.

M.T.
Pieters cède en Ecosse, Detry survole aux Etats-Unis
©AFP

Bien placé après le premier tour du Links Championship (DP World Tourt) qui se dispute sur trois parcours de St. Andrews, Thomas Pieters a sombré lors du second, victime des conditions climatiques dantesques (pluie diluvienne et vent à décorner les bœufs). Sur le links de Kingsbarns, l’Anversois a rentré l’une des plus mauvaises cartes de sa carrière (+11) et se retrouve à la 102e place avec un global de +4. De son côté, Nicolas Colsaerts a limité la casse (+4 à sur le Old Course) pour un total de +2. Très à l’aise dans cette atmosphère tempétueuse, l’Anglais Richard Mansell est en tête à 10 sous le par, avec deux coups d’avance sur le Suédois Alex Noren.

Sur le PGA Tour américain, à Jackson (Mississipi), Thomas Detry a débuté sur les chapeaux de roues le Sanderson Farms Championship, tournoi doté de 8 millions de dollars. Après deux tours, le Bruxellois pointait même virtuellement en tête à 10 sous le par (deux cartes de 67), une partie du champ de joueurs n'ayant pas encore terminé.. Promu sur le circuit américain depuis 15 jours à peine, Detry a clairement pris une nouvelle dimension et joue actuellement à son meilleur niveau. Il fera tout ce week-end pour continuer sur sa lancée et tenter de remporter son premier grand tournoi pro et devenir, en prime, le premier joueur belge à remporter une épreuve sur le PGA Tour !