Brooks Koepka s’est rappelé au bon souvenir de ses détracteurs en remportant l’Open de Phoenix (PGA Tour) qui s’est disputé sur le mythique parcours du TPC Scottsdale. Freiné ces deux dernières années par différentes blessures aux genoux et aux hanches, l’ancien numéro un mondial a frappé un grand coup en claquant une carte de 65 lors du dernier tour pour s’offrir le huitième titre PGA de sa carrière. Avec un score final de 19 sous le par, il devance d’un coup son compatriote Xander Schauffele et le Sud-Coréen Kyoung-Hoon Lee. « Je me suis posé beaucoup de questions ces derniers mois. J’étais vraiment mal. Je me suis même demandé si j’allais retrouver, un jour, mon meilleur niveau. Là, je suis enfin rassuré » souriait Koepka en soulevant le trophée.

Ce tournoi de Phoenix a d’ailleurs été placé sous le signe des come-backs. Jordan Spieth a, lui aussi, fait parlé de lui. En tête à l’aube du dernier tour, le champion texan (qui n’a plus gagné de tournoi depuis le British Open 2017) a finalement dû se contenter de la quatrième place. Mais, à l’instar de Koepka, il a prouvé qu’il était sur la bonne voie. Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle pour les joueurs européens en cette année de Ryder Cup!