Tyrrell Hatton a sorti le grand jeu lors du deuxième tour de l’Abu Dhabi Championship, premier tournoi de l’année sur l’European Tour. Certes, la marche en avant du champion anglais a été freinée, ce vendredi, par l’obscurité. Mais après 13 trous, il totalisait déjà 12 coups sous le par et possédait cinq longueurs d’avance sur l’Australien Jason Scrovener, le Thaïlandais Jazz Janewattananond, le Français Romain Langasque et le Nord Irlandais Rory McIlroy (à qui il restait aussi quatre trous à jouer).

Thomas Pieters pointe, de son côté, à la 19ème place avec un total de 4 sous le par. L’Anversois a signé deux premiers tours convaincants (cartes de 69 et 71) et a fait preuve d’une belle régularité. A l’évidence, il ne souffre plus des séquelles de sa fracture à l’auriculaire. C’est de bonne augure pour le week-end. L’Abu Dhabi GC est, en effet, l’un de ses parcours préférés. Il a d’ailleurs déjà signé deux Top 5 dans ce tournoi, en 2015 et 2016.

Avec un total de 1 sous le par, Nicolas Colsaerts occupe la 48ème position et devrait également passer le cut même si de nombreux joueurs n’ont pas pu terminer leur deuxième tour ce vendredi. Nico a rentré deux bonnes cartes de 71 et 72.

En revanche, le tournoi est déjà terminé pour Thomas Detry. Très irrégulier, le Bruxellois a bizarrement rentré deux mauvaises scores (74 et 76) avec, notamment, trois double bogeys. Nul doute qu'il espérait sûrement débuter la saison d’une autre façon mais on peut compter sur lui pour retrouver rapidement ses marques lors des prochains tournois programmés à Dubaï et en Arabie Saoudite.