Golf Pieters et Colsaerts éliminés, les chances belges reposent sur Detry et… Hesbois !

La tâche était trop compliquée. Après son premier tour catastrophique (carte de 77, 6 au-dessus du par), Thomas Pieters avait besoin d’un petit miracle pour se hisser dans le tableau final de ce Belgian Knockout dont il est le GO. Le joueur anversois a tenté, ce vendredi, d’inverser la tendance sur le parcours anversois de Rinkven (par 71). On l’a senti davantage dans son jeu, plus concentré et plus déterminé. Mais malgré une belle deuxième carte de 65 (6 en dessous du par), il n’a pas réussi à combler complètement son retard. Avec un total dans le par, il échoue juste à la lisière du cut, fixé à -1 dans sa moitié de tableau. C’est là qu’on se rend compte du coût de ce petit putt de quelques centimètres raté, par pure nonchalance, sur le trou n° 4 jeudi matin.

(...)